Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 04:23

 

main 9-1-copie-1

Quand je l'ai rencontré l'autre jour à Paris, il venait "faire une voix". Il est comédien au Théâtre des Tafurs de Bordeaux, et sa voix allait accompagner les images d' un film chinois, aux longues séquences dépouillées et très lentes.C'était très bizarre de le retrouver dans le charivari du quartier Montparnasse.

 

Une voix, des voix, la mienne, la tienne : des intonations uniques et des pauses respiratoires, une chaîne sonore accordée à des gestes, faudrait voir, à des mouvements de gorge, à des trebuchements de la langue fourchée fourchue tournée retournée, mise en plis, en déplis, application laborieuse des mots à pelures d'oignon, dévergondage de la diction en contrepoint du sens, en tambourin, en rythmes and blues, en rupture de la syntaxe balancée hors des règles, etc., etc... main moi 2-copie-1

La voix comme une métaphore de l'être-même. 

Nous avons donc raconté la voix en faits divers bouleversés et bouleversants... Il dit qu'il ui fallait "être" dans sa voix, s'immerger dedans et la triturer comme une pâte à modeler du pain, une matière transportable par l'intérieur... "Fallait être dedans," il a répété.

 

 

   Suivre sa voix serait bien alors couler à l'intérieur de son chant propre,

de ses mesures insoupçonnées, des vocalises dans les mains, c'est comme tu veux !

 

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

marie-claude 02/12/2011 15:30

Etrange et sublime ... raconter sa voix ... ainsi !

brigitte giraud 02/12/2011 23:01



bonne soirée à toi.



Christine 29/11/2011 06:37

impulsion...inflexion...inspiration
tout ce qui sort de notre corps nous raconte
la beauté de l'artiste ne réside-t-elle pas dans son pouvoir de donner de lui pour dire l'autre?

brigitte giraud 30/11/2011 01:02



cela comble et terrifie tout à la fois, de temps en temps.


Belle nuit à toi



C comme Corinne 29/11/2011 06:20

café-chips, se chauffer la voix au bec de gaz de cette terrasse et nous avons ces jours là suivi notre voix, une beauté !!!

brigitte giraud 30/11/2011 00:59



Ah oui alors, surtout toi !!!! N'empêche, on emmène toujours avec soi des voix qui fabriquent la nôtre.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche