Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 02:43

Je me souviens quand nous lisions "Le poids du monde" de Peter Handke, et qu'il était léger, le monde, à ce moment- là. Je me souviens... Je me souviens... J'ai eu Robert Misrahi au téléphone et lui, ben oui ! je découvre toujours quelque chose, lui, il a écrit sur Perec dans la revue n' 76 de L'ARC. Je m'en suis rendue compte, il y a peu de temps. Je l'avais payée 20 francs, cette revue, elle date de 79. Je m'en souviens, "T'en souviendra-t-il ?" Le temps à la pluie m'est délicieux. Le reste... Faudrait essayer des lunettes de clown et faire le clown, mais non ! mon imagination a des visions bien pâles et ne peut m'exercer qu' à de sombres roulades qui ne feraient jamais rire personne. Ce début d'année pèse des tonnes d'absences, de rêves affadis, de noirceurs dans l'âme. Alors on fait des trucs qu'on ne devrait pas. J'ai feuilleté mon carnet d'adresses et j' ai barré deux noms. Là où Suzanne habite maintenant, c'est un lopin de terre sous une dalle. L'autre, c'est un Gilles, un vivant oublieux que j'ai moi-même oublié. N'empêche, j'ai enlevé deux noms, et il aurait pu y en avoir plus, mais ce n'est pas une chose qui m'est simple ça : enlever, vider, déchiffrer autrement des noms inscrits, des années plus tôt. C'est alors que c'est là, je me demande, avec étonnement, parfois avec terreur, pour d'autres, d'autres noms, comment les circonstances et l'enchaînement des circonstances ont pu conduire nos vies de façon si éloignée l'une de l'autre. A un moment quelque chose se séparait et on ne le savait pas ! Alors ceux-là sont encore là et m'ignorent... Combien de temps encore ? Combien de temps me reste-t-il à être dans un carnet à spirales ? Alors je reprends la revue L'ARC et je lis. "Dans le réseau que -tout cela- tisse comme dans la lecture que j'en fais, je sais que se trouve inscrit et décrit le chemin que j'ai parcouru, le cheminement de mon histoire et l'histoire de mon cheminement."

commentaires

Dominique Hasselmann 08/01/2012 12:18

La revue L'Arc, il doit m'en rester une demi-douzaine d'exemplaires. C'était un beau titre.

brigitte giraud 08/01/2012 12:29



Ouh, ça repousse les ans qui dégarnissent les crânes. Mais bon... C'était un beau titre.



Dominique Boudou 03/01/2012 23:09

Je me souviens, oui, quand nous lisions Le poids du monde de Peter Handke, son journal.

brigitte giraud 03/01/2012 23:26



A voix haute !



Christine 03/01/2012 18:21

peu importe le temps qui reste
des noms s'effacent et d'autres s'écrivent à l'encre sympathique
un jour suit un autre et un autre et....

brigitte giraud 03/01/2012 22:02



faut "être philosophe", une expression qui ne veut pas dire grand chose, je te l'accorde... Tenter de glisser...moi c'est plutôt genre peau de banane et casse gueule, mais quand c'est fait, on
n'y revient pas, c'est fait...y'a plus qu'à se relever, d'abord les bras, puis les jambes et on finira par la tête...


Belle soirée à toi !



Christine 03/01/2012 05:39

seul
le plus important reste dans nos carnets à spirale
à l'encre invisible

brigitte giraud 03/01/2012 18:11



peut-être...je ne sais plus



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche