Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 18:15

 

C'est quoi ?

Une détestation qui prend les soirs de pluie, ou bien quand le soleil tape dur, que c'est  offense à la tristesse, ce soleil qui brûle.

Vous voyez, c'est comme les guirlandes de Noël et la mélancolie au coeur.

1261465724_aafb325a6f.jpg 

- Ca joue sur l'envers de son décor,

un déroulé à rebours des étoiles ?

- Oui, c'est du ciel désolé. De soi, en somme, désolidarisé.

 

Et ça fait tant de bruit

qu'on ne sait plus dormir.

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Carole 13/10/2010 21:29


etre triste quand il fait beau c'est encore plus triste,alors que quand il fait tout gris sous la pluie on se sent comme le monde, et c'est une tristesse constructive, on sait qu'elle passera comme
les nuages, alors en attendant on réfléchit....


brigitte giraud 13/10/2010 23:23



oUI, tu as raison, la tête à deux mains, on réfléchit.



saravati 15/09/2010 19:24


Je te lis régulièrement mais je passe peu de temps sur la toile, je ne dépose pas toujours de commentaires. J'aime la délicatesse de ton écriture, tu le sais.


brigitte giraud 16/09/2010 00:28



Oui, tu me l'as déjà dit, et je t'en remercie mille fois...



saravati 14/09/2010 20:20


Le soleil qui tape fait ressortir les ressorts de la tristesse ancrée.
Ce qui prime ferait-il apparaître en concave les blessures de l’âme ?
J’aime beaucoup ton texte.


brigitte giraud 15/09/2010 18:24



Merci saravati, longtemps que je ne t'avais vu ici, j'espère que tu vas bien, mais le temps passe et court...



zineb 13/09/2010 14:03


il faudra que je t'emmène, là-bas en août, et tu verras les étoiles comme tu ne les as jamais vues, et aussi la lune qui se lève sur la mer, énorme et rousse, et juste avant les lumières au loin
des pêcheurs qui partent pour la nuit. et le matin quand ils reviennent on boit du thé à la menthe au petit port


brigitte giraud 13/09/2010 18:38



Là-bas, au Maroc, où toutes les maisons sont bleues ? Tu as toutes ces couleurs dans les yeux !



marie-claude 12/09/2010 14:35


je ris toujours avec les étoiles,
je danse sans fin sous le soleil ...
Je voudrais que tu le puisses aussi


brigitte giraud 12/09/2010 23:58



Je lève le nez au ciel et je me grandis...



C comme Corinne 12/09/2010 07:25


Il est bien là le Biolay avec sa "Superbe".

C'est comme "s'envoyer en l'air pour noyer son chagrin" (Biolay)

Nous voilà bien...


brigitte giraud 12/09/2010 14:00



Et parfois c'est si bien !  Allez, on  le noie, chiche ?



Dominique Boudou 11/09/2010 19:51


Pas envie de
rire.............................................................................................................................................................................................................................................................................................................


brigitte giraud 12/09/2010 02:15



Si, il faut sourire d'abord, et rire ensuite. Pour que tes yeux s'illuminent.



DEB 11/09/2010 19:27


C'est le ciel qui nous tombe sur la tête, en somme !


brigitte giraud 12/09/2010 02:12



C'est ça, en somme !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche