Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 14:45

Il n'était pas possible de les séparer...

Deux auteurs. Deux écritures.

 

Un chemin de terre aux coquelicots,

jusqu'à la mer infinie, immémoriale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

C comme Corinne 03/01/2013 00:16

On est là, pantois, touché par vos trois voix et les images de vie.
Le coeur se serre intensément.
Infiniment émouvant.

brigitte giraud 03/01/2013 02:11



De beaux textes, et on ne peut être que touchés de tant de beautés du dedans. Douleurs aussi, mais beauté !



marie-claude 23/12/2012 07:39

Il y a la mer qui avale les vagues,
Il y a la vieillesse qui avale la jeunesse,
Il y a la mort qui avale la vie ...
Mais la vague anime la mer,
ma jeunesse attendrit la vieillesse,
et la vie s'étend jusqu'à la mort ...
Sont les mots pour le dire
Sont les textes que tu me fais découvrir ...
MERCI !

brigitte giraud 24/12/2012 00:06



Tu le dis très bien, marie-claude !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche