Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 12:21

 

015-copie-1- Je n'aime pas te savoir dans le brouillard. Ici, il fait beau. Les basses températures, ce n'est pas ton style. Pas ton genre. Rappelle-toi cela, Sartre, je ne sais plus dans quel livre. Toute sa philosophie dans ces mots : "Les hommes ne sont impuissants que quand ils admettent qu'ils le sont."

- Mais tu sais bien que je n'aime pas le neutre. Se regarder dans un miroir et une épaisseur saute au visage. On sait si elle est, ou non,

- L'épaisseur de l'épaisseur, c'est quoi ?

- Regarde la Tour Eiffel, t'en auras une idée !

 

 

 

 

 

 

commentaires

giulioTout ça 29/01/2012 19:51

comment ne pas aimer cette tour Eiffel solidaire de celle Pise et, par dessus la Seine, de Galilée : "Eppur si muove!"

brigitte giraud 30/01/2012 00:05



Elle passe dans le regard. C'est le vide qui la fait tenir debout, on dirait.



Dominique Hasselmann 28/01/2012 14:22

Ils le sont, comme celui de la cigogne : légers, aériens même en fer.

brigitte giraud 28/01/2012 18:16



Des êtres de puissance et d'argile. Des hommes avec leurs failles.



Dominique Hasselmann 27/01/2012 07:00

La tour Eiffel sait danser pour le regard qui sait la prendre dans son panoramique.

brigitte giraud 28/01/2012 14:16



Je fais danser, oui, et j'aime ça. J'espère juste et j'essaie à ce que les pas soient harmonieux.


 



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche