Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 17:08

Une corde à linge. Un bout, l'autre. Tas de trucs entre les deux. Corde à songes ? pas seulement. Des trains, des gens, des passants sur des quais, du bruit, des rêves, du silence, des poches de silences pleins et vides, des rencontres, des attentes, des amours, de la mélancolie, des murs, murailles, la vill3516019998_4df4256d77.jpge, une matière organique, un baiser, une évidence, une platitude comme une banquette rêche, un souvenir, un homme et son reflet dans une vitre, une horloge, une place et un miroir d'eau, une fontaine, une échappée, un regard, des caresses, un étonnement de la main, le ciel, la mer inventée, Bruges, une autre ville, des hommes égarés comme on l'est tous au fond de soi, des flashs qui aveuglent, des spots, un film et plein de  scènes qui bruissent ici et là dans la nuit du monde sauvé des apparences et des mousses, la vie au plus serré de l'oeil, en somme.

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 01/03/2012 07:46

la vie, une tresse, un natté minutieux de fils multicolores. et des nœuds c'est certain. Un équilibre à trouver dans l'immensité de ce qu'il nous reste à découvrir.
Baiser

brigitte giraud 01/03/2012 10:29



Des fils noués n'importe comment, d'hier et maintenant. Maintenant en dénouer peut-être... si c'est possible !



Christine 28/02/2012 10:06

un pas vers un autre, des mots en question, la corde qui se tend, se tend, vibre et casse,la foule à contresens en perte de repère et...
la vague emporte le peu, ne laisse que le rien, que l'oeil en regard sans concession

Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche