Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 17:59

Forcément, on se rencontre un jour, un moment, ou tout le temps, sans le savoir.

Quand à se rencontrer soi-même, c'est une autre affaire... Même devant la glace, obsédante et maligne, je ne me rencontre pas toujours. C'est-à-dire que je pense mon image. Toute préoccupée de ce qui est assurément vain, mais... La représentation de soi, la méfiance de soi, la négation de soi etc... ont de beaux jours devant elles. Et devant moi.

Mais quoi, je ne suis pas à part... (En aparté seulement !) Combien sommes-nous, conquérants sans gloire de sa petite montagne, Narcisses écroulés dans leur flaque d'eau, Ondines noyées dans des voiles effilochés et plein d'accros ? On se bile pour que dalle. Que dalle ? C'est pas mal...

C'est là que se tient la différence entre le petit enfant et l'adulte, peut-être. Le petit enfant ne se pense pas au monde. Il est là, de toute éternité, sans durée. Il est l'éponge qui boit la mer, qui la tête, un corps qui bat sans cette "conscience d'être". L'existentialisme n'est pas un concept pour moi-paris.JPGlui. Il est existant, baigné d'existence, éponge fragile

Puis à vrai dire, au diable, les petiots !

Miroir, ô miroir, dis, suis-je  là, à Paris la magnétique, où tu vois ?

Et toi, y es-tu ?

 

Published by brigitte giraud - dans Entre tiens et miens
commenter cet article

commentaires

Clay-dreams 15/09/2010 19:23


Il est le baromètre de nos doutes ou de nos espoirs, on ne perçoit son reflet qu'avec ce qui nous trotte dans la tête.


brigitte giraud 16/09/2010 00:27



Oui tu as raison !



Clay-dreams 13/09/2010 22:32


Bonsoir,
Le plus vrai et beau des reflets est sans doute celui du nouveau-né qui se découvre dans l'oeil de sa mère en train de le nourrir.
Tous les autres miroirs sont une calamité, un enfermement dans lequel on se complaît,... et pourtant j'avoue en user ,... ou plutôt m'y user.


brigitte giraud 15/09/2010 18:25



lE MIROIR EST UN AMI, sauf parfois, n'est-ce pas ?



@giulio 22/08/2010 19:19


Ah, Brigitte, le Don Quichotte d'esprit et Sanccho Panza de cul que je suis se reconnait si bien dans ta belle expression (à noter!): "un errant de soi-même".
Cependant, lorsque tu écris: "pour attendre toujours quelque part ?" ne penses-tu pas "pour atteindre toujours quelque part ?"


Dominique Hasselmann 20/08/2010 11:12


La diagonale du miroir n'est pas celle du fou ou de la folle, elle renvoie le reflet qu'on imagine être vu par les autres mais rien ne le certifie, c'est là le moindre des charmes de la glace bien
frappée.


brigitte giraud 20/08/2010 11:22



De la glace pilée dans un verre de champagne... Non le champagne est toujours frappé, non ?



Horatio 20/08/2010 01:30


"Que dalle c’est pas mal" ça ne fait que passer..."


brigitte giraud 20/08/2010 11:23



Ah oui, Léo ! Tu sais bien, toi que je...



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche