Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 15:29

Un quelque chose de balbutié. Dire est toujours important. Tourner autour de l' axe 26-juin-2012-BIBI-24.jpgdu "comment". Dire, oui, mais "Comment dire".

C'est le "comment dire" qui détermine peut-être la question, quand il y en a une, qui l'allège et la creuse en même temps.

Qui donne cohérence à l'informe.

Ce n'est pas le "bien dire". C'est tout autant le balbutié. Le reflet. Pas forcément le réfléchi. Mais ce qui se tient là et qui accroche.

Ce qui s'entend "entre les mots". Entre les lignes de la voix.

En poésie, en photo, en peinture, c'est pareil.

La vie serait-elle un long poème, ou l'oeuvre artistique qu'on voudrait qu'elle soit ?

Oui, peut-être, je ne sais pas.

 Comment dire ? Je balbutie.

Comme une mise à nue. Ce qui se donne en transparence

Je te balbutie.

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 03/09/2012 07:23

"balbutié', un de mes mots préférés.

brigitte giraud 03/09/2012 11:39

Et tous ses dérivés, oui, mots douceur sur la langue.

Nana Massart 30/08/2012 16:01

Les mots qui s'entrechoquent! Nous voilà bredouillant, laissant paraître un certain désarroi... Devant la page blanche, la toile vierge, une personne qui nous remue..."La poésie n'a pas à
convaincre, elle balbutie la Vie" (Guénane Cade).

brigitte giraud 30/08/2012 16:37



."La poésie n'a pas à convaincre, elle balbutie la Vie" Je ne connais pas Guénane Cade, mais sa formulation me convient, je la trouve très juste. Rien n'est à justifier, on se débrouille avec le
mot.


Belle soirée à toi, ma Nana !



cafardages 29/08/2012 19:01

le mot est beau ... tout simplement

brigitte giraud 29/08/2012 20:47



Je trouve aussi. Merci à toi.



marie-claude 27/08/2012 21:05

Hésiter à cause de l'émotion, bredouiller par incertitude, comment dire si ce n'est balbutier sa vie mais l'oser ...
amitié .

brigitte giraud 29/08/2012 20:48



L'audace du balbutiement ouvre la parole.



tempesdutemps.over-blog.com 27/08/2012 14:13

Balbutier, le mot est beau, il danse entre bal et but, il dit les jolies hésitations, les repentirs de peinture, les tatonnements de l'esprit, les tangages et les roulis de la langue... Les
balbutiements parlent au delà de nous, ils caressent l'espace.

brigitte giraud 27/08/2012 19:37



Oui, c'est comme cela que je le sens... Il y a des gens qui savent tout tout de suite, mettent en case et ont toujours tout compris...C'est exaspérant...Je me souviens d'une pause lors d'une
pièce de théâtre, en cinq minutes, le mec à côté de moi avait cité Goethe, Deleuze, et cinq ou six auteurs...Décortiqué aux p'tits oignons la pièce, une véritable horreur, quoi !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche