Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 22:18

Petites ironies de la communication ou ce qu'il faut savoir au risque de ne pas être né :   FS (facebook, FB me paraissait plus rationnel que FS !), le statut, le profil, l'affichage du profil, la carte SIM (sans celle-ci, pas de téléphone), le code PUK (très important, le code PUK, inscrit sur le plastique duquel a été extrait votre carte Sim, et qui débloque votre carte SIM), et une erreur de chiffre dans un numéro de téléphone qui fera quiproquo, et tout ce que la "nécessité" de la vie moderne donne de lectures modulables.

 

Extrait de conversation entendue aujourd'hui :

- Pour cela, écoute, il n'y a pas de problème, à Madame Machin, heu... oui, je crois bien que c'est une femme..., heu... tu n'as qu'à lui faire un mail !

- Bon c'est d'accord, je vais faire ça.

- Et voilà, comme ça, c'est rapide et c'est réglé.

- Oui, alors c'est d'accord...

- Et elle te tiendra au courant.

- Donc, je lui envoie un mail à...  A qui ?

- A Madame Machin, heu oui, je crois bien, tiens ! J'en mettrais ma main au feu que c'est une femme, oui. Et elle s'occupera de tout ça.

- Mais, ce mail à Madame Machin, c'est quoi l'adresse ?

- Ah ben, je ne la connais pas, mais sur le net, tu vas la trouver.

- Ah  ! ben forcément, ... 

-  en cherchant Madame Machin.

- Oui, ben oui...Je vais faire tout comme tu dis, alors... Et puis après, je filerai tout droit sur Google image, et j'aurais même sa mine, à la madame Machin !

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

giulioTout ça 29/01/2012 19:58

Mais, je la connais, ta madame Machin...

C'est un groupe de chansons trouble-tête né à Paris en 2002 créé par Sophie David et Renaud Penaranda, Madame Machin a fait le tour des bars parisiens entre 2003 et 2008.

La voilà de retour : www.madamemachin.com/

brigitte giraud 30/01/2012 00:06



J'irai la voir alors...



tempesdutemps.over-blog.com 28/01/2012 20:38

Je m'incline. 2 à 0. La balle au centre

Dominique Hasselmann 28/01/2012 19:31

@ temps du temps : non, je n'ai pas mis de majuscule à machine puisque pour moi c'était une machine, non une personne...

tempesdutemps.over-blog.com 28/01/2012 17:55

Oui oui oui, exact, le cauchemar climatisé (et non l'enfer). Excuses. J'observe -malice - que Monsieur Machin a droit à une majuscule tandis que madame machine n'est que minuscule. Coquille ?

brigitte giraud 28/01/2012 18:19



Allez, oui, c'est coquille !



Dominique Hasselmann 28/01/2012 14:30

Henri Miller avait parlé du "cauchemar climatisé" (peut-être plus doux que l'enfer...).

Quand Machin écrit à machine, il y a parfois des bugs "on line" !

brigitte giraud 28/01/2012 18:18



Machin, machin truc chouette... ça buggue toujours, à un moment...



tempesdutemps.over-blog.com 26/01/2012 19:36

Ce que Henry Miller appelait déjà "l'enfer climatisé " ! Et le surréaliste du dialogue (Madame Machin est-elle une femme ? )Et tout ce dont nous nous sommes rendus dépendants. Le referais-je si
c'était à refaire ? Ben, je crois que oui. Doublement responsable, persiste et signe, gooooooooooooogle et facebooooooook et carte Sim (qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?) et tout le tralala. La vie
moderne, vie moderne chantait le vieux Léo...

brigitte giraud 26/01/2012 19:54



On ferait pareil, pris dans la nasse de ce à quoi on ne coupe pas. Pas d'ordi, pas de téléphone, pas de textos, c'est pas possible !  Pas de caméscope, c'est une privation, (et mon super
mega grand talent y laisse des plumes....)


C'est FS qui m'a fait réagir.  En fait, la personne se trompait, il s'agit bien de FB pour facebook. ("FS", la personne devait penser à autre chose...!)



Christine 26/01/2012 15:56

je cours t'écrire des mots qui sentent bon...
Christine

brigitte giraud 26/01/2012 19:54



ha ha ! vite où est l'ordinateur, ...et c'est magique, oui.



Christine 26/01/2012 06:45

dématérialisons, déprofilons, déstatutons, désincarnons, facebookons
dé....
papier, crayon, enveloppe, timbre
(petite ou grande vitesse, là on a encore le choix...)
mais peut-on encore avoir confiance en La Poste en ces temps de dénationalisation, détatisation, désocialisation....
au secours!

brigitte giraud 26/01/2012 12:00



Je reste adepte de l'envoi papier qui s'appelle une lettre. On n'écrit pas pareil. Et puis recevoir une lettre, quel bonheur !


 



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche