Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 20:02

On dit des choses assez étonnantes parfois, sans s'en rendre compte, comme ça, au fil des mots qui embarquent.

025-copie-2

Des tas d'histoires tapies entre les mots, entre les légèretés des mots, des pauvretés des mots et pourtant... la confrontation de la gravité et de la naîveté constitue parfois une forme de poésie du langage.

J'ai retenu des sortes d'aphorismes entendues au hasard, envers et contre soi.

"Je crois à demain, mais tu comprends, je me suis fait pirater."

"Pourquoi sur la Terre, on devrait se faire un destin ?"

"Je voudrais voyager avec des malles pas possibles."

commentaires

Dominique Hasselmann 28/10/2010 12:15


Peinture avec des mots, collage de gouache, montage du verbe et du geste, joli portrait...


brigitte giraud 28/10/2010 13:56



tIENS ! ca faisait longtemps, dominique !


Merci et belle journée à toi.



christiane c 27/10/2010 21:58


Isabelle et moi te souhaitons également une très bonne soirée, et que le sommeil s'empare vite de toi douce Brigitte.


brigitte giraud 27/10/2010 22:10



Bouh, oui, faudraut vraiment que je dorme, mais bon !


Belle soirée



Saravati 27/10/2010 21:56


"La confrontation de la gravité et de la naïveté constitue parfois une forme de poésie du langage."
Comme si les mots étaient irresponsables, fruits du hasard, branle-bas de vie !


brigitte giraud 27/10/2010 22:11



Oui, la vie qui s'exprime par tous les canaux de la vie.


Amitiés saravati



Herbert 27/10/2010 20:06


bonjour

puisque vous êtes passionné(e) de lecture, je vous propose de vous intéresser à mon troisième roman, "la messe bleue", édité chez ATRIA, qui raconte une affaire très singulière et très personnelle.
Avoir sur le blog http://lamessebleue.centerblog.net/ ou sur le site de l'éditeur.
merci
bien cordialement,
josé


brigitte giraud 27/10/2010 21:26



A voir.


Amitiés.



christiane c 27/10/2010 19:14


sans les mots rien n'est exprimé. OK "banderole Vive les Mots"
La peinture est très jolie. J'aime ce genre de peinture, je m'y retrouve un peu.


brigitte giraud 27/10/2010 21:27



Bonne soirée à toi, Christiane. Et à Isabelle aussi.



marie-claude 27/10/2010 16:48


dilemme ?
écrire sur la colère ou la naïveté des mots ?
La colère a son ton, elle crie le mal pour atteindre au meilleur sans colère nous serions tous à jamais des naïfs ...
vivent les mots que jamais ils ne meurent !
amitié .


brigitte giraud 27/10/2010 18:14



Allez on fait notre banderole "Vive les mots !"



DEB 26/10/2010 23:58


Thierry Metz s'est suicidé, j'aurais préféré qu'il penchât du côté de la vie.


brigitte giraud 27/10/2010 00:05



"L'homme qui penche" le titre de son livre. On tient toujours comme on le peut, n'en déplaise à nos préférences. Une cigarette entre les doigts... Les doigts au bout des mains... les mains
emmêlées et pas un grain de sable ne s'en échappera.



DEB 26/10/2010 22:17


Mais je me demande si, à force d'être bancal, d'être penché comme ça, il ne finit pas par glisser du côté de l'enfer ce paradis-là (un enfer pavé de bonnes intentions, bien sûr !). Hugh, j'ai dit !


brigitte giraud 26/10/2010 23:10



yes, "L'homme penché" de Thierry Metz est un livre superbe, oui.



Zineb 26/10/2010 22:12


malheureusement le paradis est ... bancal


DEB 26/10/2010 20:50


Oui, c'est exactement ça. Se payer de mots aurait tendance à me gonfler... "Words, words"... toujours du même...


brigitte giraud 26/10/2010 23:11



...



DEB 26/10/2010 20:36


Blabla
comme dit l'autre.
"Voyager avec des malles pas possibles"
mais
avec billet de retour garanti
bien sûr !
"Des fonctionnaires
vous êtes tous
des fonctionnaires"
qu'il dit, Ferré.


brigitte giraud 26/10/2010 20:39



Tu es en colère ?



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche