Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 13:39
Je ne parviens pas à changer l'image première de couverture de ma vidéo.
Tant pis. Je la mets quand même ici.
Un jour, un jour c'est sûr, reviendra le jour pur.... (c'est de qui ça ?)
J'irai vers le désert.
A sa rencontre. Comme vers un  ami.
Depuis longtemps, je suis attirée par cette étendue de sable innommable.
On a tenté de le saisir.
Je pense à Edmond Jabès, à Le Clézio, à ...
Moi, je ne peux qu'en chuchoter de pauvres mots,
en coulant du sable entre mes doigts,
en regardant au loin,
une mer qui n'en aura jamais fini de se déplier...
 
Published by brigitte giraud - dans Vidéos
commenter cet article

commentaires

Massart Nana 06/08/2010 16:34


P.S Grains de sable filant entre les doigts, le regard perdu dans le vague de dune, ton visage est celui d'une Touareg chantant une belle mélodie.


brigitte giraud 07/08/2010 12:07



Mais je suis une touareg ! merci mille fois de ton com Nana. Je me souviens de toi.


Belle jounrée à toi, soleil et vent du désert dans tes cheveux.



Nana Massart 06/08/2010 15:11


Vous aussi, vous êtes fascinée, éblouie par le désert! Je suis tombée "en Amour" pour celui du massif du Sahara "Le Tibesti" que nous avons pu découvrir dans les années 75/80 (résidant à Tripoli-
Libye). Loin du tumulte, seule en communion avec mère-nature. Saluer les Rois "Garamante" dans leurs tombeaux en forme de petites pyramides, se baigner dans un lac si salé qu'en sortant notre peau
était croutée de blanc, mais surtout le soir autour d'un feu les yeux au ciel, je voguais dans les étoiles si proches. Les peintures accrochées au flanc des montagnes qui vous prennent le coeur et
la tête, l'hospitalité des Touaregs Seigneurs du désert. Sérénité, quiétude dont l'homme aurait tant besoin. Un jour peut être ferai-je un merveilleux retour aux sources de la vie et le souhaite
pour ceux et celles qui aiment les rencontres innoubliables, exceptionnelles...


brigitte giraud 07/08/2010 12:13



Oui, retourner aux sources et se plonger dans ses eaux ! Ce jour viendra où tu iras, come moi, mais moi, ce sera LA découverte, la rencontre, ainsi que tu dis.


Mes yeux seront grands ouverts sur l'immensité.


Merci de ton passage, de ton message, de ces images.



tempesdutemps.over-blog.com 05/08/2010 19:49


Je viens de mettre un commentaire sur le billet qui suit celui-ci et j'y parle de sable qui coule entre les doigts...
La 1ère fois que j'ai vraiment vu le vrai désert (sud algérien), j'ai fait ça : j'ai pris le sable dans mes mains et me suis laissé envahir par le désert. Plus tout à fait la même depuis. J'aime te
voir laisser couler le sable dans tes mains : matière, dis-tu. La matière du temps.


brigitte giraud 07/08/2010 12:14



oUI, c'est celui-ci que je voudrais voir, le sud algérien et tu m'as parlé de quelques-unes de tes images de parcours de vie. Je te sens bien en cohérence avec cette splendeur, ma claire.



Dominique Boudou 04/08/2010 23:14


MovieJazzProject. A Corriger donc. Quant au film, quel est vraiment le sujet ? Le désert ou Brigitte Giraud. Heureusement qu'elle est belle ; on se lasserait sinon.


brigitte giraud 04/08/2010 23:41



Le sujet ? Le sujet, c'est moi, fille du Sahara.... donc...forcément....ben oui !... forcément donc...que forcément !



DEB 04/08/2010 14:10


J'adore ton film Brigitte. Un montage au rasoir, des silences, des bribes de phrases... Pourquoi pas une version un peu plus longue ? Bravo encore.


brigitte giraud 04/08/2010 14:55



Chiiiiiiiiiiiiiiiiic !


moi, je fais ce que je veux avec mes chveux, maintenant, en vidéo !


merci de tes leçons.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche