Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 00:51

 

100 1162-5

   Un coeur très grand ouvert  est-il plus fragile qu'un autre ?

    Dominique Boudou, mon compagnon de longtemps, a été escorté par deux motards, tandis que l'ambulance rouge l'emportait en stridulant à l'hôpital du Haut-Lévèque.

     Battements cardiaques dans le chaos et le souffle manque à sa bouche, à son corps.

 

Son coeur... abîmé ? On ne comprend pas comment  cette part imprononçable est possible.

 

Le chat ne sait pas où s'endormir.

 

Le silence, ici,

aujourd'hui,

s'étonne tout seul de lui-même.

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 10/10/2012 22:06

je me souviens de ce mercredi là. De ta voix au téléphone. De mon cœur qui bat vite, plus vite tandis que le sien se faisait la malle. Je me dis voilà c'était hier...Il est là et bien là
aujourd'hui et son cœur réapprend le vivant.
Un homme de cœur, oui c'est certain. Tout comme toi.
Je vous serre contre mon cœur à moi et vous aime.

brigitte giraud 10/10/2012 23:05



C'était il y a une semaine, demain une semaine, le séïsme.


UN coeur, un seul qui compte, le sien...


et les ami(e)s autour.


 


Les autres choses (pas belles) ne pèsent rien !



Dominique Hasselmann 10/10/2012 11:36

En remontant dans le temps des "posts", je comprends ce qui est arrivé.

Souhaits ardents de rétablissement.

brigitte giraud 10/10/2012 21:49



ben oui, voilà ce qui arrive, une semaine déjà...


Meci à toi, pour lui.



Cactus64 06/10/2012 17:03

Courage, à tous les deux...
Cat

brigitte giraud 06/10/2012 20:52



Merci à vous.



marie-claude 06/10/2012 06:36

D'où l'importance d'être deux quand survient la crise, l'autre tout de suite peut s'alerter et alerter ...
D'où l'importance du temps présent où les hommes de science peuvent raccommoder un coeur qui a souffert ... de trop battre tambour aux émotions de la vie ...
D'où l'importance de l'amour et des amitiés qui aideront ce coeur meurtri qui aurait pu mourir à VIVRE !
Je pense à vous, je vous envoie mon énergie positive bien faible face à votre force à tous deux .
amitié .

brigitte giraud 06/10/2012 11:39



Ton message est beau, marie-claude.


Je prends tout ce que tu envoies de sentiments.


Merci, merci. Amitiés à toi, bien sûr !



Clarisse 06/10/2012 03:03

Une immense pensée pour toi et Dominique souvent et particulièrement en ce moment.
Tendresse.
A bientôt

brigitte giraud 06/10/2012 11:38



Merci mille fois Clarisse ! Il va se remettre, en douceur, avec beaucoup de douceurs,


je lui dirai la tienne, bien sûr.


Avec toute ma tendresse pour toi.



les cafards 05/10/2012 19:35

beau texte court mais intense. contents que ça aille mieux

brigitte giraud 05/10/2012 23:05



Oui, l'oeil de la chienne Camarde s'est détourné.


La Camarde est une figure de lamort.  


Son nom est issu de l'adjectif camard qui signifie : qui a le nez plat. La Camarde était   la représentation squelettique de la mort (le crâne ne possède pas de nez).



tempesdutemps.over-blog.com 05/10/2012 15:12

Une fracture du coeur... Nouvelle vie qui va commencer, toujours après une fracture. Un deuil à faire de l'image de soi mise à mal et re-bâtir ; reconstruire, repartir, toujours, en prenant son
temps, en se calant sur la douceur de l'entourage... On est là, autour de vous, avec vous, pas loin.

brigitte giraud 05/10/2012 23:01



Tes mots, Claire ! Oui, c'est la reconstruction physique que le médecin a expliqué.  Mais la reconstruction psychologique est essentielle. S'écouter soi, sans surenchère morbide ni
banalisation. Un juste équilibre à se trouver. Une rassurance en appui sur les regards amis. On vous sait là.



marie-claude 05/10/2012 12:46

je te souhaite à toi un coeur pour deux tant que celui de Dominique sera un peu plus faible ...
Je lui souhaite à lui un coeur remis à neuf qui puisse longtemps battre encore au chantier de la vie
mon amitié à vous deux .

brigitte giraud 05/10/2012 22:55



Son coeur est immense, même craquelé, immense depuis toujours ! Quel est ce lien mystérieux entre les problèmes de vie et les problèmes de coeur ? Est-ce parce que c'est là, dit-on, où nichent
les émotions ? Son coeur se remettra, en tenant compte de ce qui est arrivé en lui, dans son corps, pour continuer ses battements...


C'est après, avec épouvante, qu'on réalise : il pouvait mourir ce matin-là, si la prise en charge n'avait pas été rapide, il pouvait mourir.



Nana Massart 05/10/2012 11:27

Ma Touareg, dans ces Chaotiques moments, ce chamboulement devant les multiples questions,où chaque instant est comme suspendu... Mes pensées affectueuses vous accompagnent...

brigitte giraud 05/10/2012 22:44



Merci Nana, toujours là quand il le faut, avec tes mots douceur...



Tante Léonie 05/10/2012 08:05

toute ma sympathie.

brigitte giraud 05/10/2012 11:07



je prends.



Christine 05/10/2012 07:35

et tu es là, toi, pour l'écouter ce cœur !

brigitte giraud 05/10/2012 11:08



Oui, aux aguets !



Claire 05/10/2012 06:46

Malgré la situation qu'on imagine très éprouvante, ton texte apparaît tendre et serein. Nous pensons très fort à vous deux.

brigitte giraud 05/10/2012 11:21



Il est hors de danger, maintenant,... c'est le plus important.


Après la tempête, on mesure vraiment la mort frôlée de près. On écoute le médecin. On imagine la bourrasque dans son corps à 6h30 ce matin.


La vie résonne autrement. On la saisit pour lui. A bras le corps, son coeur !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche