Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:31

4-mai-2012-001.JPG

 

 

 

Ca commence, le chantier, recommence, on n'en voit pas le bout. Sans cesse des routes à traverser, et des feux passeront au vert,

faudra lever les genoux, faire effort, contourner des pilônes, passer des haies,

faudra du temps et de la patience,

attendre dans des salles,

faudra attendre.

La nuit vient toujours. Sous les paupières, elle vient même quand c'est le jour. On peut pas imaginer le chemin. Ou bien une ville. Inventée. Promise, on la veut, on s'est dit, avec des berges, et des fonds, comme à la mer, des enfilades de lampadaires, des places, des toutes petites rues sombres, et des squares vides...

 

Et voilà que c'est là, Lacrimosa. Une beauté à pleurer.

Etre... "appuyé et sans appui"...

 

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 11/04/2013 08:41

partout des travaux s'érigent, il faut bien donner du travail aux hommes en attendant que passe la nuit économique ... le jour reviendra ...
amitié .

brigitte giraud 14/04/2013 18:46



C'est bien aussi la nuit... Elle est souvent ma copine !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche