Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 12:53

Je lis ça, d'Andreï Platonov :

"Il voyait bien que le temps est le mouvement du chagrin, un objet aussi perceptible que toute autre matière, mais inapte à être travaillé".

Avec ça, vivre, ...c'est-à-dire vouloir absolument des forces pour la vie.

Des désirs, pas une espérance.  "Espérance" ? L'impression d'une enveloppe vide et mortifère.  

Désir, pas d'autres mots que celui-là, un précipité de la vie dans une respiration lente !

 

 

  Pour la musique on verra plus tard, celle que je veux, je ne la trouve pas sur deezer, un texte de Duras...

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Christine 30/11/2011 06:41

tu as raison, l'illusion est un leurre dans lequel n'importe qui ou quoi peut se glisser, et pourtant, dis, certains matins ou soirs, un peu d'illusion....
et se sentir belle, le temps d'un instant
Shéhérazade couchée sur un lit de pétales de roses
après, basta!

brigitte giraud 30/11/2011 16:08



Oui, des douceurs, des douceurs, des douceurs... rien que cela !



Christine 29/11/2011 06:27

entre espoir et désir se cache illusion,
le temps nous presse, fait battre notre cœur tel un hochet

brigitte giraud 30/11/2011 01:01



Se méfier de l'illusion, non ? On y met tout et n'importe qui dedans, o ne sait plus, on peut s'y perdre... Le désir est chevillé à soi, on pourrait le sentir respirer...



C comme Corinne 28/11/2011 07:47

Très beau ce que tu a écrit. Ce mot là désir et pas un autre...

brigitte giraud 29/11/2011 04:53



Dans tout ce que l'on fait, l'ordinaire des choses ou envers les autres, ou bien... l'amour, c'est lui qui nous guide et ne triche jamais. Constituée de lui, par lui et en lui (ça fait curé là,
non ? tant pis et ça n'a rien à voir !), je me tiens là, pas d'autre possiblités d'être en vie pour moi.



marie-claude 27/11/2011 14:25

plutôt que désir, je dirais volonté de chercher le vivant dans le vivant ... et le laisser éclore par delà toutes les émotions qui iraient à son encontre ...et qui tuent le "vivant" ...
amitié .

brigitte giraud 27/11/2011 19:34



Moi j'appelle désir, ce qui nous anime de vie, au plus profond, au plus fort de nous-mêmes. Etre désirant, ici, ailleurs, là où la vie nous câline et nous aime.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche