Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 04:37

  Photo | Isabelle Lagny

Eblouissement

 

Loin du mur la page du mur

ombre blanche du mur

page du mur en éclats

mur éclaboussé de crêtes de crépi

éclats blancs de coqs à crêtes de vagues à la mer là-bas

plus loin

la mer plus loin que le mur blanc

longer le mur

le long de la marge du mur

jusqu'à la mer

montée derrière la marge en crépi

blanc de la page

du mur

l'ombre blanche du mur

et là-bas

plus loin que le mur et les mains

blanches les mains laissées

courir le long du mur

les doigts le long de la marge en crépi

du mur

tous les doigts de la mains sur le mur blanc

en crêtes blanches de coq de crépi

blanc

du mur

plus loin là-bas

 

la mer...

Published by brigitte giraud - dans Recueil de photos et textes
commenter cet article

commentaires

Isabelle LAGNY 06/02/2012 00:32

Bah alors, y a que moi qui l'avait pas vu ce poème sur ma photo !
J'aime beaucoup cette fixation sur le mot mur et la crête du coq aussi. C'est bizarre internet, ça efface des parties du monde et puis hop, d'un coup ça revient avec les larmes et la passion de
Brigitte. Merci ma belle poètesse.
Isabelle L.

brigitte giraud 06/02/2012 01:05



Ca me va droit au coeur, Isabelle. Je vais essayer de mettre de l'ordre dans notre recueil de photos et textes,  et imagine que ça donne quelque chose, en vrai de vrai quelque chose, je
serais très fière de ça, que nous soyons réunies dans un même livre. Ce serait vraiment le top. En attendant, ton expo photos, ce n'est que du plus pour toi, du bon pour toi, de beau pour toi.


Je parle de toi dans mon article d'avant-hier. Tu m'avais filmée filmant, alors j'avais ce bout et en attendant mon nouveau caméscope j'ai fait un petit quelque chose. Tu verras. C'est chez toi.
Le titre de ce texte de blog c'est : "Les images en permanence".


Je t'embrasse super fort



C comme Corinne 15/01/2012 08:03

derrière le mur il y a quoi, il y a qui ?
Je pense à la Lisa, qui le chante si bien ce mur.

brigitte giraud 15/01/2012 17:24



La frontière, le mur murmurant, on entend ce qu'on veut finalement. Parfois le mur est si vrai et si douloureux, heureusement il leur arrive de tomber ! Je me souviens de l'émotion quand celui de
Berlin... Mais il y en a tant encore, et d'autre qui s'élèvent toujours. En soi, les abattre, s'il le faut !


baisers douceur



tempesdutemps.over-blog.com 09/01/2012 10:22

On longe le mur mais ce qui aimante, c'est ce qu'il y a derrière...
" L'universel, c'est le local moins les murs " Miguel Torga

brigitte giraud 10/01/2012 00:05



Ah voilà, Michel Torga ! j'oublie toujours de qui est cette citation que je me plais à citer à l'occasion.



Christine 08/01/2012 17:44

http://www.deezer.com/music/les-cris-de-paris-geoffrey-jourdain-francois-rene-duchable/machuel-or-les-murs-beyond-the-wall-647985
A Clairvaux, le compositeur Thierry Machuel recueille la parole et les poèmes de prisonniers...
au bout de ton mur, de l'ombre, la mer
au bout de leur mur l'oubli

Dominique Hasselmann 08/01/2012 12:12

Marche à l'ombre, nage dans la mer, le mur des vagues est franchissable.

brigitte giraud 08/01/2012 12:28



Arpenter le mur, se faire une échelle de corde...et on y est !



Dominique Boudou 08/01/2012 10:02

Belle image et beau texte sur l'obsession du mur ; laquelle fit dire à Victor Hugo : " Le mur murant la ville est un mur murmurant.".

brigitte giraud 08/01/2012 11:21



Je pensais au film de Depardon sur le mur de la prison de ...je ne sais plus quelle ville. La rumeur derrière, les vies derrière...d'une façon très éloignée, je pensais à l'emprise du mur. Merci.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche