Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 19:09

Le facteur a sonné à l'aube et m'a remis un paquet. Il venait de Paris. De toi, forcément. Dedans il y avait ce livre-là.

 

OU-YANG-jIAO-Jia.jpg

                                     Calligraphies de Ou Yang Jiao Jia

 

 

 

tao-te.jpg

Lao-tseu est l'auteur du "Tao Te King", écrit au VIe siècle avant J.-C. Nous avons peu de renseignements sur sa vie. Il est considéré comme le fondateur du taoïsme, et l'un des personnages mythiques de la Chine ancienne.

Le Tao ! Je ne sais pas ce que c'est. A lire le texte, à m'en emplir, je me dis qu'on  pourrait peut-être traduire ce mot par "l'épure". Et c'est tout un échafaudage qui s'élève, dans la liberté des êtres qui font ce qu'ils pensent être juste dans l´art de vivre, dans la capacité à accueillir ce qui est, ce qui vient, ce qui déserte. Accueillir les émotions, en somme. 

Ténèbres dans les ténèbres.

La porte vers toute compréhension.

L'une de ses doctrines principales est celle du non-agir ( qui ne signifie pas ne rien faire), mais qui doit inciter l'humain à ne pas dépenser d'énergie inutilement, et à se détacher des désirs encombrants.  

Je ne sais rien ou si peu de ce texte. Puis le voilà entre mes mains, et je découvre un univers poétique

Nous joignons des rayons

pour en faire une roue

mais c'est le vide du moyeu

qui permet au chariot d'avancer.

 

Nous modelons de l'argile

pour en faire un vase,

mais c'est le vide du dedans

qui retient ce que nous y versons.

 

Nous clouons du bois

pour en faire une maison,

mais c'est l'espace inérieur

qui la rend habitable.

 

Nous travaillons avec l'être,

mais c'est du non-être

dont nous avons l'usage.

 


Je me dis que

la pensée est un geste qui parcourt un espace.

"Je pense à toi", quel dessin alors est au bout du pinceau ?.

commentaires

marie-claude 20/11/2012 07:07

je me dis que nous sommes à moitié plein, à moitié vide ...

brigitte giraud 20/11/2012 09:24



...et que l'on apprend tous les jours à trouver l'équilibre. On penche toujours d'un côté !


amitiés à toi



C comme Corinne 19/11/2012 21:58

Je me dis que la pensée est le geste qui conduit la plume à caresser le papier. Une danse aérienne, liés et déliés des sens et des émotions.
Tu es mon lié, mon idéogramme beauté !
Je t'aime

brigitte giraud 20/11/2012 09:28



Nous nous sommes trouvées retrouvées dans les mots et l'encre des signes. Un geste sans accroc. Comme les peintres chinois qui ne reviennent pas en arrière de leur geste, l'amplitude de notre
lien est née avant le geste. Le savait-on ?



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche