Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 03:12

Il y a des mots qui mettent de la distance, entre eux et nous... Des génériques, peut-être, qui englobent tellement de choses qu'on ne sait plus ce qu'ils signifient vraiment. Sonnent trop grand pour s'attarder sur leur objet. Des médicaments de la langue.

J'en ai surtout quelques-uns auxquels je colle illico, sans réfléchir, sans en chercher véritablement le sens. Pour leur résonance plus loin. 

"Mélancolie" ou "incognito" (j'aime bien incognito !)?

"à bas bruit", "ébrieuse",  

  "ferraille" et "fil de fer", 

"déchirure", "pleut", "voile", "bonnet", 

"peuplier", "dérivation", "visage", imagesCAIA587S

"membrane", "craie", "calepin",  

"lopin"... enfin des mots de peu de choses. On les tient entre ses mains,  et on les aime.

On a ses marottes en somme. 

La distance vient après, parce qu'un jour ils seront là.

On ne sait pas quel jour, ni pourquoi, ni où.

commentaires

Christine 15/12/2011 06:43

au moins deux fois par semaine, le matin en guise de mise en appétit, chacun choisit et note sur un petit carnet un mot ou expression échappé d'un poème lu ; certains font l'unanimité (ex l'an
dernier, "le mieux est de partir dans le rester" de Guillevic)
mot-bateau , mot-manie, mot-pansement, mot-doudou des "grands"

brigitte giraud 16/12/2011 01:04



On est souvent étonné et charmé. Et ça fait un plaisir fou ! c'est là où il faut "aller" avec eux, de ça je suis certaine. Chance pour eux de t'avoir sur leur chemin !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche