Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 07:29

Café ? Café au lait ?...

- Hein, qu'est-ce que tu dirais d'un croissant ?

Elle a l'air de réfléchir,  mais finalement dit qu'elle n'en sait rien, que ça lui est indifférent... Croissant ou pas croissant ? Elle s'en fiche, pense à rien ...à presque rien. Une pensée qui se réveille va dans tous les sens, ne trie pas, ne s'envole pas. Le corps s'étire longtemps, quand la pensée, elle, a besoin de temps pour se rendre flexible et s'ajuster au jour. C'est tout le vrac du monde rendu à soi qui entre d'abord dans ses loupiotes.

Croissant ou pas croissant ?

Elle n'en sait rien. Se familiarise avec elle-même sous la lampe. Le corps prend peu à peu le dessus : elle rajuste une mèche de cheveux puis le drap,   s'immobilise un peu, encore un peu. C'est seulement alors qu'elle prend vraiment conscience de ce temps tant là, et tendu. Pour elle.

Voilà ! La pensée s'organise : "Je suis en vacances, je peux rester là infiniment, je peux décider de ... et de... Je peux...si je veux...de...et de... "    C'est seulement là, juste là, qu'elle ouvre les yeux... Capable de goûter l'instant...

- Oui, un vrai café, ce serait bien... 

Elle choisit d'ignorer le soleil bas, les nuages bas, les griffes du chat sur le canapé, la clé 3G qui rame, le sable humide dans la serviette humide, le linge à laver, la voisine sympa et l'autre non, "le veilleur infidèle", un livre à commencer et celui à finir, le frigo à remplir, les scandales du pouvoir, les mystères de Marrakech, les mauvaises et les bonnes chaussures de la République, l'odeur des pins,  la carrière des gosses, les papiers, les mots largués de l'autre côté de la mer, en épingle à cheveux, glissants, verglacés, tordus,  commodes, et les murs à remonter, les textos, les raisons de l'âme et celles du coeur  battant, ouvert, battu, à tordre, à donner, à prendre, donné, pris, léger et lourd, allégé, alourdi, à bouche que veux-tu ?...

- ... Je veux de la musique... Ce serait bien. Un café...

...et de la musique !"

 

Ceci pour toi, Christine !

" La musique, disait Duras, est l'immédiateté de l'émotion."

Pour ça qu'elle fait toujours du bien, et qu'elle sauve de tout.

 

 
Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Christine 25/07/2011 08:04


à la gorge et aux tripes, Corinne


brigitte giraud 25/07/2011 15:52



Allez, tu feras deux balades en forêt supplémentaires, Christine !



C comme Corinne 25/07/2011 07:37


Oui, de la musique, un livre et un café. Et du temps devant soi. Même si le temps quelquefois prend à la gorge.


brigitte giraud 25/07/2011 15:27

Se le prendre, le bichonner et éviter de le passer au fond de son lit, parce qu on n est pas capable de rien d' autre.

Christine 24/07/2011 16:03


retour de promenade humide en forêt, petite pose au bord de la lagune derrière la dune à l'abri des touristes, vu les canards, écouté le sommeil d'Atys, pour moi c'est "le livre du
thé"aujourd'hui,
merci à toi Brigitte et à Marguerite


brigitte giraud 24/07/2011 18:49



Bonne lecture et soirée !



Christine 24/07/2011 10:11


un chat, oui, je voudrais un chat
du café(sans croissant), un livre (lu et relu trois fois depuis le début des vacances),de la musique (beaucoup)
un cœur battant entre l'odeur des pins humides et de l'océan...quelques mots et une musique partagés avec toi comme un pas de deux http://www.deezer.com/listen-3142115
plein de bonnes choses pour toi aussi aujourd'hui, Brigitte


brigitte giraud 24/07/2011 14:24



Yes, yes... On va voir, et ...écouter et lire, essayer de  lire, finir ce beau livre, "le veilleur infidèle".



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche