Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 03:10

Maison-Arbre-2009-Arcueil-160-bis.jpg

 

L'horizon cache une largeur dans sa ligne vissée à la terre.

Une bouche entamée  de cailloux a ouvert la fenêtre.

Savait plus son nom par coeur qui pesait lourd.

A hésité sur la pâleur du jour.

Une nudité de la peau pour atteindre  quoi ? 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Recueil de photos et textes
commenter cet article

commentaires

giulio 04/02/2011 19:29


Beau texte, dont la réponse est "rien". Belle photo, mais ton arbre m'inspire plutôt l'imploration chagrinée du misérable dont le bourgeois se détourne et qui, laissé dehors sans même pas la
possibilité, comme vigne vierge ou lierre, de s'appuyer au mur pignon et d'en tirer quelque aumône minérale.


brigitte giraud 06/02/2011 04:32



Le bourgeois se détourne toujours...



marie-claude 04/02/2011 16:32


Et la maison bouche l'horizon,
Et l'arbre s'y dessine ...
Est-ce ce but que nous voulions atteindre ?
amitié .


brigitte giraud 06/02/2011 04:33



L'arbre est beau mêm dans sa mise à nue.


Amitiés à toi



Dominique Boudou 04/02/2011 09:12


Beau texte.


brigitte giraud 04/02/2011 11:14



Pour un projet avec Isabelle Lagny à voir le jour, peut-être. De superbes photos !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche