Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:53

NUIT-16-Juillet-2017.jpg

 

 

Tu traces sur le papier le trajet de la voix.

Tu ne réfléchis pas. Ta main bouge. Pas vraiment un dessin,

galimatias de signes et de traits.

Tension, confusion, fusion...

Un visage apparaît toujours près du téléphone.

pas vraiment les yeux,

pas seulement la bouche,

pas assez les cheveux, ou trop les cheveux,

ce qui y fait penser, ce que tu prends pour,

dis qu'ils sont là, en regardant bien, ils sont là,

on les voit bien, y'a pas à se tromper !

...Et puis tu ne sais plus, ça ressemble à rien, à moins que...

Avec du bleu, un peu de bleu, pas grand chose,

juste pour les veines de la peau,

sous la peau.

Tu la sens, cette finesse de peau

par-dessous l'informe et le mal foutu,

yeux bouche et cheveux mêlés/emmêlés.

Tu ne démêles pas.

Tu veux garder la vision et l'idée de la peau

des vagues de peau,

émouvantes, tu penses,

encore que ce soit faux, tu ne penses pas vraiment.

Tu es juste émue. 

Tu te demandes pourquoi.

Hein, pourquoi ?

Pourquoi ta voix, c'est un bout de peau douce ?

 

commentaires

Medilaser 18/07/2014 05:24

Et oui, la peau douce, qui n'en rêve pas?

brigitte giraud 21/07/2014 16:18



Un  très beau film, je me souviens.


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche