Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 18:52

Il est des livres qui réjouissent l'âme, qui sont des parapets au bord de la fatigue,

des tenants qui n'aboutissent jamais, parce qu'ils cheminent en soi...

Mots flottants, immensément,

tricotés immensément aussi,

à l'endroit  et sur l'envers des nerfs.  

Les mailler les uns aux autres et, tout à coup, comme en haut d'une dune aux tamaris, avoir la sensation d'une fulgurance brutale : je vois la mer.

Une fulgurance ou une "intuition de l'instant" qui change, nous émeut, qui dure. On saura qu'ils sont là, les mots, depuis longtemps, et que depuis longtemps ils nous portent à bout de voix.

Dedans, il y a des forêts, non ? Du fouillis ?  Des épines ?

Et puis des étoiles, et des vents filés.

C'est tout soudain que la conscience nous en vient. Une nouvelle fois.

Alors je t'écoute lire...

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

C comme Corinne 17/08/2012 09:33

Les mots comme des vagues. Beauté du ressac, des éclaboussures d"émotions et l'immensité de ce qu'il reste à découvrir...Nous sommes là portées loin !!

brigitte giraud 17/08/2012 13:55



Grâce au texte et à la lectrice (qui a choisi le texte)... L'image en décalé, j'aime bien ça ! Alors merci encore à Christine !



Claire 04/08/2012 09:06

Non seulement ce post à quatre mains sonne vrai, mais en plus il invente des expressions que j'aime beaucoup : "porter à bout de voix" ainsi que "et puis des étoiles, et des vents filés". Superbe !

brigitte giraud 04/08/2012 12:34



Lire/écrire, c'est parfois une belle cohérence ! Merci Claire !



Christine 04/08/2012 08:00

"L'acte d'écrire n'est rien d'autre que l'acte d'être au plus près de l'expérience sur laquelle on écrit. De la même façon, on s'attend à ce que l'acte de lire le texte écrit soit un acte de
rapprochement similaire."
John Berger - La Forme d'une Poche p.195 (Actifs, FAGE éd.)

brigitte giraud 04/08/2012 12:30



Je ne sais pas trop ce que c'est, sauf que c'est du travail et qu'on ne sait jamais où ça va nous emmener. Le mot est toujours gagnant, comme lorsqu'on lit.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche