Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 03:50

100 4577 

 

Le monde est vaste. Des gens, des rues, des gens dans les rues, des filles en robe légère, (ça plait bien aux hommes le printemps à cause de ça !), des garçons en pantalon (ça plait bien aussi aux filles le printemps à cause de ça !). Et puis des bars, des bars en terrasse (ça plait bien aux hommes et aux filles, le printemps, à cause de ça !).

Donc de quoi respirer, se cotoyer, se rencontrer, et puis, filmer, photographier, des gens,  hommes ou filles, ou les deux en même temps si on veut, sur des bancs, dans des bars, ou encore les bancs des bars et en terrasse.

Voilà le bon côté de la chose du printemps tardif, mais avec soleil, c'est du tout top, l'angoisse part faire un tour !  (d'où le mot de "tourisme" d'ailleurs, mais c'est une autre histoire...)

Avec de la chance, on trouvera des lampadaires pour éclairer les terrasses, avec des bougies sur les tables, et quelquefois, (mais là c'est poésie pure, en veux-tu en voilà !) suspendu sur un côté du store, ou, dans le plein été, à la baleine des parasols, un grille-moustiques, genre chaise électrique miniature, qui avertit d'un grésillement d'élytres la mort instantanée de la bête, donc de la potentielle piqûre à laquelle vous venez d'échapper. Une fumée blanche pourrait tout ausi bien s'échapper de la machine après l'exécution de la bestiole... Je n'ai jusqu'à présent jamais été suffisamment courageuse pour oser regarder l'instrument au moment du crime. A dire vrai, ce bruit de système nerveux cramé me donne juste envie de me lever de ma chaise, et de partir vite vite vite. 

La vie donne rencard, vous voyez, on peut noter l'heure sur un carnet à spirales. On est certain de n'en rien rater, de la merveilleuse.

Ou bien faire avec le hasard. Le vide, (qui n'est pas le vide, mais une enveloppe à remplir, qu'il dit le Lao-Tseu !)     Et le rien. Sans preuve, preuve de rien, seulement le rien sans sa preuve (et de quoi donc ?) que je demande d'ailleurs à personne, ni à Dieu ni à  Diable.

Parce qu'il n'y a pas de preuve. Y'a que des épreuves.

Etc... Etc... Etc...

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

world 14/03/2014 13:58

Si les cœurs étaient clairs, le monde quant à lui serait lumineux...

brigitte giraud 24/03/2014 14:17



Haut les coeurs quand même !


Amitié à vous !



Dominique Hasselmann 18/05/2013 22:48

Les épreuves sont souvent multipliées par neuf...

brigitte giraud 19/05/2013 17:30



Du tout neuf ! merci à toi.



marie-claude 15/05/2013 11:30

comme tu décris bien le monde qui est là ...
amitié .

brigitte giraud 17/05/2013 21:36



Tu es toujours une fidèle lectrice !


amitiés toujours !



Dominique Boudou 15/05/2013 09:27

De l'énergie nerveuse circule en tes mots ; attention aux résistances du grille-lapreuils !

brigitte giraud 17/05/2013 21:35



Il y en a plein le long des routes, hein ?



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche