Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 13:38

 Ca tourne, ça déménage, ça virevolte, ça prend la tête, ça hisse un peu plus haut, ça marche, le liquide se solidifie, ça fait une crème bonne, si bonne qu'on ne peut s'en défaire, la peau tannée des jours de soleil, même à prétendre l'oubli...

Je marche dans ma tête, je cogite, je pense.

Je marche. Alors voilà Camille avec sa chanson. Quand l'aube se lève, quand la nuit tombe, je marche... Et un visage traverse mon esprit, ne courant pas, sans déplacement de l'air, ou si peu.

Une note qui dure, sur la tension du fil.  "Le fil" le titre de l'album. Nous ne pouvions que l'aimer, non ?

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 16/04/2011 02:06


oui, marcher, courir dans sa tête. Jusqu'à la perdre, s'essouffler un peu plus sur une image figée. Un souffle, une pause qui pourrait être bienheureuse.


brigitte giraud 16/04/2011 12:12



Cela se pourrait. La fatigue y aide. Et dormir est un bénéfice pour le corps, j'en manque, tu en manques peut-être aussi dans ton rythme fou.


Baisers de ce jour



Le FIl 11/04/2011 17:50


j'aime beaucoup cet album de Camille. J'attends avec impatience son prochain album. Merci


brigitte giraud 11/04/2011 18:24



Oui, moi aussi. Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche