Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 01:59

12 juin 2014.


Extrait de la conférence donnée à l'Athénée municipale de Bordeaux

par Brigitte Axelrad, (Professeur honoraire de philosophie et de psychosociologie)


Brigitte Axelrad nous parle des faux souvenirs induits, et des manipulations de la mémoire par des thérapies de la mémoire retrouvée.
Elle évoque les travaux d'Elisabeth Loftus, la spécialiste américaine de la mémoire et des vrais/faux souvenirs.

Le souvenir est toujours une construction. Parce qu'il n'est pas l'événement-même. 

Brigitte Axelrad a étudié un fait de société répandu, mais dont on parle peu : l'accusation d'un parent ou d'un proche pour abus sexuel, 20 ou 30 ans après les faits supposés s'être produits. Vrai ? Faux ? Les Thérapies de la Mémoire Retrouvée (TMR) retrouvent toujours, elles sont faites pour ça !

 

Est-ce que je me souviens vraiment de ma chute de vélo à cinq ans ? Ou bien est-ce le récit  qu'on m'en aura fait qui aura construit le souvenir du vélo et de la chute ?

Si, à présent, dans cette même phrase, je remplaçais chute de vélo par abus sexuel commis par mon grand-père.... Alors tout, pour toute une famille, et chacun de ses membres, devient saccage, confusion, et  plaies vives. 

 "Un faux souvenir aura la même charge émotionnelle qu'un vrai", nous dit Brigitte Axelrad. C'est le début de la douleur. 

 

 

 

 


 

commentaires

Christine 17/06/2014 05:23

Quand le fantasme familial s'en mêle ...

brigitte giraud 17/06/2014 22:07



Les faux souvenirs existent, chacun en a fait l'expérience. 


"La mémoire est construction, elle est reconstructrice et malléable".


Lire les livres d'Elisabeth Loftus, son travail expérimental sur la mémoire.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche