Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 19:31

On se lève du pied gauche depuis une semaine et ce n'est pas grave. On se couche dans la touffeur du jour et c'est pas mal. Entre ces deux moments, il se passe plein de trucs : les nouvelles du jour. Mais le journal n'y suffit pas. Il y a des coups de téléphones, des textos, des gens croisés, des déceptions, des rencontres, des étonnements, des enchantements. A chacun d'en organiser l'agencement. Moi, j'ai décidé de garder le meilleur pour la fin. Et de le malaxer longtemps dans la bouche comme une boule de gomme et un mystère.

 

 

Mince ! Je m'aperçois que je donne à voir les pages "Sports" de Sud-Ouest . Il est bien certain qu'elles n'ont ici aucune espèce d'importance. La PqB (Photo qui bouge) a ses règles péréquiennes et sa minute cyclopède, l'honneur sera sauf !
Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Marie-Claude 12/05/2012 07:18

oui, mais il y a aussi les confiturières qui font du haut de gamme, comme moi quand les fruits sont mûrs ... il nous faut chaque jour lutter contre la morosité ambiante avec une note d'espoir,
garder le bon pour la fin ...
amitié .

brigitte giraud 12/05/2012 12:03



Le bon, garder toujours le bon... Ce qui ne blessera pas.


Amitiés à toi Marie-Claude



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche