Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 05:42

Arrivée 17h43. 5199238367_e1101ed121.jpg

Textos.

Coups de téléphone.

On y va.

Chez les "gosses".

- Oui, je viens. Fumer une clope. Raconter Paris sur Seine.

- C'était comment ? Tu es fatiguée.

- Oui.

Ils savent. Retiennent tout. Ce qu'on dit sans dire. La voix. Juste la voix, un cahotement sur des pavés de gorge, un trébuchement au fond.

Retiennent la voix. Disent la voix autour des mots.

Comme Cela, Comme C, comme c'est. Dedans.

Avec un bouquet de roses pour le retour.

 

Les voiles se relèvent. Il le faut.

Un espoir fou, un espoir tenace et languissant...

et j'adore cette chanson de Reggiani, de rage, de tapage, de ... de plage.

Diable ! nous sommes de la même !

"ca existe, je l'ai rencontré", dit Misrahi et parlant du bonheur.

Moi, je parle du coeur,

pas peur de ce mot-là

pour moi, pour elle terminus Gare d'Orléans, ligne 1

je préfère,

pour toi, je préfère,

le moins pour le plus,

une protection de la litote

qui veut, et veut,

et ...veut encore.

 

Pour eux, surtout pour eux,

on attend.

 

Allumer alors toutes les flammes

choisies

des fleurs dans une vasque

"sun flowers"

Ce qui se passe de l'une à l'autre

de l'autre à l'un

comme une folie douce

chacun.

 

J'écoute cette nuit de l'instant

un instant de la nuit

une immense paix avec une clope copain.

 

 

commentaires

C comme Corinne 06/07/2011 00:28


j'aime bien "une nuit passerelle"... on franchit un cap, on atteint l'autre rive, celle du jour qui se lève dans un grand silence et l'on est bien, l'espace d'un instant on est vraiment bien !


brigitte giraud 06/07/2011 13:52



Merci Corinnette d'avoir été passerelle, là où marcher est sans danger. Baisers d'avant vacances, allez plus que quatre jours et tu verras la mer...



Christine 30/06/2011 19:23


ce que j'aimerais, que j'espère...


brigitte giraud 30/06/2011 23:13



Tu y parviendras sans doute, on ne fuit pas, on se sauve, dans le sens de "sauver sa peau" ou "sauver son intégrité"... pour la paix, pas la paix revancharde, mais la bonne paix de soi.


Bonne soirée à toi



Christine 30/06/2011 06:18


une nuit passerelle, Brigitte,
entre ... et ...,
mise au point un peu floue
histoire de flotter encore un instant


brigitte giraud 30/06/2011 16:54



C'est ça. La conversion, dirait Mishari (non religieuse évidemment !) on s'en va ailleurs, on le sait. Et à un moment, c'est libérateur !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche