Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 17:34

 

25 décembre à la Bodega, "Noël des dépossédés"

 
 
25 décembre à Bordeaux. La Bodega, à l'initiative de Michel Cuny, offre un repas chaud aux plus démunis. Mille repas ont ainsi été servis. 4 chapiteaux ont été dressés dans les trois rues qui entourent le restaurant, rue des Piliers de Tutelle, rue de la Daurade et rue du Pont de la Mousque.
Pour la 17ème année, cette manifestation de solidarité active a lieu et les gens en précariré, sans abri, sans papier, et en détresse, sont toujours plus nombreux. Depuis trois ans, des vêtements impeccables et chauds sont à disposition, et un orchestre joue ses musiques égrenées de chansons à esquisser des pas de danse. Michel Cuny n'a jamais reçu aucune subvention. La Mairie de Bordeaux distribue simplement des invitations aux plus pauvres auprès des associations caritatives : Emmaüs, le Secours Catholique, le Secours Populaire, etc...
L'essentiel est dans le "faire et l'agir".
"La solidarité existe, c'est elle qui sauve le monde de la barbarie" disait Albert Camus et comme il a raison !
Published by brigitte giraud - dans Vidéos
commenter cet article

commentaires

christiane c 27/12/2010 08:21


Soulef a raison être dans "le faire et agir". Si une autre
action humanitaire de ce genre se représente, ma Douce, fait appel à moi, je répondrai présente. J'ai tant de choses à apprendre de ces personnes, pour pouvoir comprendre mon frère. Mille mercis à
tous pour le temps passé près de ces personnes dépossédées de tout et surtout de la reconnaissance des autres.


brigitte giraud 27/12/2010 20:16



La solidarité, tu l'exprimes chaque fois que tu le peux, je sais bien ça.


Baisers à toi.



soulef 26/12/2010 21:53


Je ne sais pas dire, je suis plutôt dans "le faire et agir ",Marc s'est joint à moi dans d'autres lieux et a bien vu oh combien on a besoin les uns des autres ...Le 24 au soir, j'étais auprès
d'eux,c'était dur pour moi car je sais ce qu'il leur manque au juste ,un lien, un sourire, une reconnaissance,du respect avant tout pour se retrouver...on fait ce qu'on peut mais ce n'est jamais
assez ,des initiatives comme ici aide beaucoup si elle est suivie par renouement de liens ,c'est l'essentiel de toute approche humaine,et cela tu sais faire Brigitte tout comme DEB...


brigitte giraud 27/12/2010 04:05



La solidarité n'est pas un mot ordinaire, oui ! jE t'embrasse, soulef !



christiane C 26/12/2010 18:29


CHAPEAU BAS AUX FRERES CUNY ET LEURS FAMILLES.
Touchée au coeur par cette solidarité.
Le don de soi pour les déshérités.
Merci aux bénévoles pour ces désoeuvrés.
Adorable ce petit garçons au bonnet vert, si petit et déjà dans le manque.
A la fin une chenille humaine transportant la toile des chapiteau.
Bravo à tous ceux qui ont participé à cette oeuvre de solidarité.
J'en ai froid dans le dos. Ces personnes ont beaucoup de choses en commun avec un être cher perdu il y a longtemps dans des conditions misérables.
Il ne faudrait plus que cela existe et l'on ose se plaindre. Certains doivent dormir dehors au froid, alors que d'autres sont bien au chaud.
Très beau reportage ma Douce il est super humain.
A bientôt


brigitte giraud 27/12/2010 04:04



Tu as raison Christiane, chapeau bas !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche