Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 22:02

Il y a des jours, elle n'y arrive pas. A formuler clairement les choses. S'embrouillent même les questionnements... Alors pour les réponses, elle dit qu'elle repassera. 

Elle laisse faire le ciel. Flottant de sacs grisâtres. Tout à l'heure, ce paquet gris tenu par rien vers lequel elle s'avançait lui a semblé étrange.

Présages de l'hiver, ou ...des passes à passer, des péages, des comptes à faire, à refaire,  les cartes distribuées par avance, y'a toujours des erreurs, une distribution pas d'équerre à l'as de pique,  l'imprévisible aveugle.

 

Des arbres, s'égouttent lentement des larmes d'étoiles,

on ne peut pas s'empêcher de les regarder tomber. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Demain, plus de coups tordus dans tous les sens. On dira comme ça pour le coeur, le cou et le corps tout entier.
Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

lolek 11/04/2014 15:19

je me tenais tranquille, assis là sur un banc. je regardais la rue. vous aimez les rues, n'est-ce pas? vous les filmez souvent, et même parfois vos mots ont l'air de passants hagards traversant le
poème hors des clous. vous filmez la rue comme un lieu de perte, l'espace plein d'un non-lieu, le négatif en noir et blanc de la présence. vous vous y laissez dériver, ophélie somnambule tendant
les mains vers son propre visage...
je me tenais là, sans raison. je pêchais. je n'avais mis ni hameçon ni appât à ma ligne - elle s'insérait presque naturellement entre vos lignes, tracé aléatoire de la démarcation, dissidence sans
message. je remontais le courant de votre temps, lisais le passé dans l'extinction de vos mains - faisant le plein de poissons ivre-morts, en somme...

brigitte giraud 11/04/2014 17:06



Votre message est très beau ! Rien d'autre à ajouter... Me voilà sans mot.


Merci à vous.



C comme Corinne 09/12/2012 10:26

Les larmes d'étoiles sont mannes célestes. Les recueillir, les garder au creux de la main pour avancer et éclairer le chemin.
Baisers

brigitte giraud 09/12/2012 16:28



Philosophie du bonheur qui m'en rappelle une autre, si bienveillante. Tu es bienveillante et j'aime bien ça, l'être, et qu'on le soit... Mais pas une vitrine, non, une réelle volonté, "parce que
je le veux, tout est là "!



Mokhtar El Amraoui 29/11/2012 19:18

Juste un rappel nécessaire quand il est question de nuages:


L'Étranger


- Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis? ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère?
- Je n'ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère.
- Tes amis?
- Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu.
- Ta patrie?
- J'ignore sous quelle latitude elle est située.
- La beauté?
- Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle?
- L'or?
- Je le hais comme vous haïssez Dieu.
- Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!
Charles Baudelaire
in "Le spleen de Paris"

brigitte giraud 29/11/2012 22:29



Et on est parfois étranger à soi-même, ce n'est pas si mal !



tempesdutemps.over-blog.com 29/11/2012 17:16

Moi, je crois qu'on n'avance qu'avec les questions. Et avancer vers où d'ailleurs ? Alors, faire comme les sacs gris du ciel : déambuler et poser des questions sans réponse que même le vent
oubliera.

brigitte giraud 29/11/2012 22:28



"Dans la question, disait Lacan, il y a l'embryon de la réponse." Comment faire sans questionnements d'ailleurs ?



Claire 29/11/2012 13:45

C'est vrai que sans réponse on peut rarement avancer. Et que demain tarde souvent à venir...

brigitte giraud 29/11/2012 22:26



Laisser le temps se déposer en soi... Et qu'advienne une sorte de creux du temps ?



marie-claude 29/11/2012 07:38

parfois les nuages passent ... souvent c'est nous qui ne faisons que passer ... sous les nuages ...
Vivement l'éclat des neiges à venir !
bonne journée !

brigitte giraud 29/11/2012 22:24



Oui, nous passons et nous étonnons. Les nuages s'étonnent-ils à leur tour ?


Amitiés



Mokhtar El Amraoui 29/11/2012 06:46

@Brigitte
Poétesse dans l'âme!
Sais-tu que tu es mon invitée, aujourd'hui?
Jette un coup d'oeil sur mon blog, tu t'y rencontreras, quelque part, à Bizerte. C'est pour te dire merci pour tout.

brigitte giraud 29/11/2012 22:12



Oh ! surprisse pour moi alors ! J'y cours, j'y vole, Mokhtar !


Merci par avance


amitiés


Je t'ai mis dans mes liens


Je ne comprends pas pourquoi je ne suis plus avertie des commentaires par over-blog...



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche