Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 23:12

Je lis "Le maître de la poussière sur ma bouche", ce petit livre de Dominique Sampiero dont les mots, en moi, ricochent.

En exergue, cette phrase de Stig Dagerman dont j'ai déjà parlé ici,

tirée de "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier"dagerman.jpg

"L'humanité n'a que faire d'une consolation en forme de mot d'esprit, elle a besoin d'une consolation qui illumine."

Un fragment de ce recueil, sombre et lumineux tout à la fois, est mis en voix par les Têtes Raides. Je l'ai découvert tout à l'heure. Et je suis très troublée, je ne sais pas si c'est bien ou non.  Est-ce que le texte, incantatoire ici, ne perd pas de sa substance ? Est-il fait pour être dit ?...

 

commentaires

Frédérique M 23/09/2010 00:05


je découvre le texte à cette écoute, donc je ne peux pas dire. Mais moi qui donne mes textes en lecture, je crois au contraire que cela apporte un plus et les donne à entendre à des gens qui n'y
aurait peut-être pas eu accès autrement.


Frédérique M 22/09/2010 22:51


Moi j'aime. La musique me parait en trop, le texte et la scansion se suffisant de la rythmique en fond.


brigitte giraud 22/09/2010 23:58



Est-ce que le texte ne perd pas de sa charge émotionnelle, finalement ?


Bonne soirée à toi, Frédérique !



DEB 20/09/2010 00:20


Bon, moi, je trouve ça un peu indigeste... et vite lassant...


brigitte giraud 20/09/2010 00:25



bon ! ça me fait aussi un drôle d'effet.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche