Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:24

476656246_72cd0f77d5.jpgPicasso  a peint les femmes selon sa perspective tordue : tout à la fois de face et de profil.

 

 

C'est que l'âme a besoin de plusieurs angles de vues pour se laisser saisir,

sous la peau,

la peau comme

semelle,

et couleurs.

 

 

 

 

 

- La perspective voit plus loin que nous-mêmes. On ne sait pas ce qu'elle sera. La création ne sait jamais le chemin par avance.

- Ca racontera et prendra sens sur le papier, sous nos regards, tu as dit.

- Une parole à l'épreuve du corps ?

- Des paysages de sons, de mots et d'images inoubliables. Pour ne pas nous oublier. Une parole à l'épreuve d'une preuve ...de la beauté.

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

tempesdutemps.over-blog.com 27/09/2012 18:38

Façon aussi de saisir la totalité car qui, à part le peintre, peut voir (et représenter) profil et face à la fois ? Et pourtant la personne possède, porte les deux,voire les trois puisque nous
avons deux profils...

brigitte giraud 30/09/2012 19:33



ton commentaire me fait penser à Janus, aux portes à passer...



Christine 27/09/2012 10:01

l'effacement, voici bien un mot qui me touche, au plus profond Dominique

Brigitte Giraud 30/09/2012 19:30



Un point, une présence, la présence d'un point. Aller à la ligne... (facile à dire !)



marie-claude 26/09/2012 11:34

l'art doit interpeller, la perspective de ma compréhension ne rejoint pas nécessairement celle voulue par l'auteur mais toujours l'art quel qu'il soit motive mon raisonnement ...
ma perspective vitale passe par l'art !
amitié .

brigitte giraud 26/09/2012 12:16



C'est ça : une construction en somme !



Dominique Boudou 26/09/2012 09:19

La perspective jusqu'à son point d'effacement, voilà la question majeure.

brigitte giraud 26/09/2012 12:15



C'est tout le chemin du travail à faire... Voir au plus loin que l'on puisse aller.



Christine 26/09/2012 06:53

La beauté est un vrai mystère, une guérison, un oubli de l'âme, elle nous traverse et nous rend la vie légère comme un papillon posé sur le cou...

brigitte giraud 26/09/2012 12:15



Là, elle l'est, avec ton écharpe mise hier soir, Christine !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche