Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 13:33

                                             "Que tu sois là, ou non,

                        l'heure est venue de rendre hommage à la nuit pure."

 

 

"Parfois le temps s'arrondit

comme une clairière dans le demi-jour.

Toute cette lenteur vous caresse,

endort toute inquiétude,

alors que vous êtes perdus.

Il n'y a plus de chemin."

 

Le théâtre des Tafurs a mis en voix Jean-Claude Pirotte qui s'était décommandé à la dernière minute, il était déjà très malade. C'était là le 26 mars 2010. Je faisais mes premiers essais en vidéo. C'est tâtonnant, et très imparfait. Mais à revoir ces images, une émotion me prend, et, au creux de la voix des comédiens et dans mes trébuchements, le texte de Pirotte resplendit, s'impose et resplendit de mélancolie et de nuit. 

 

Jean-Claude Pirotte est né à Namur. D'abord avocat, il est rayé du barreau, accusé à tort d'avoir facilité l'évasion d'un de ses clients. Il a ainsi vécu clandestinement en France pendant six ans. Il a écrit. Une cinquantaine de livres, romans, livres d'artiste et recueils de poésie, de nombreux prix littéraires dont le prix Marguerite Duras et celui des Deux Magots. Mais il était d'un ailleurs, en allé depuis longtemps, traqué par sa mémoire d'enfance triste et une sorte de dépression de vivre qu'il presse et compresse dans ses mains en aimant vaille que vaille ces récits incertains. Ecrire la nuit, les clopes, le vin, les femmes, les matins fatigués, et l'aburde des hommes, la liberté à être ce peu que nous sommes tous.
 

 

 

 

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche