Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 02:11

On lèvera la tête vers la toile

effilochée coin supérieur droit un accroc

pas vu tout de suite mais

là sidérée parce que là

les yeux fichés dans la coupure

on s'en fiche ! pourtant non 

on tire le fil on détire on ravage

et enfonce le vide la tache que c'est

sur la table

des gestes accoudés au secret

d'un regard  fermer les yeux

sur ce regard et ce qui cogne

quand la nuit au-travers des portes

personne ne saura

quand la nuit procession clignotements

saura pas  cette lumière amour  corps à genoux 

 qui tremblent  

quand la nuit boira la nuit

obstinée des images

l'une après l'autre sur l'autre

 à l'instant des naufrages n'importe où

nos yeux encore lus et relus

chuchotés longtemps

de mémoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

Marie-Claude 29/12/2013 07:07

il m'arrive rarement mais parfois de ces images de nuit que j'aimerais pouvoir avaler ... mais la nuit, ces rares nuits là m'en empêchent ...
ton texte le dit bien !
amitié et belles fêtes !

Brigitte Giraud 05/01/2014 04:17



Belles fêtes à toi Marie-Claude. Merci de ta fidèlefidélité.


Amitiés à toi.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche