Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:02

Je n'ai pas été bien loin. Le jardin public était mouillé, l'air était moite. L'enthousiasme manquait, les parkings étaient déserts. 

J'ai pensé aller offrir un lapin ou un oeuf au chocolat au petit. J'opterai pour l'oeuf, un symbole de paix et de recommencement.

J'ai roulé au hasard dans un périmètre restreint

et je me suis demandée pourquoi.

J'ai pensé à une perception tronquée de la géographie, à cette espèce de brouillard en moi, une sortie du sommeil mal négociée, à des pensées endolories.

Les rues me semblaient plus longues que d'ordinaire. 

L'essentiel restait à venir, une mer jamais étale sous mes yeux, qui ranimerait ce monde pluvieux qui partait en vrilles.

D'ailleurs il pleuvait vraiment. Je ne m'en étais pas rendue compte immédiatement. Cette ville comateuse m'avait assommée.

Respirer, c'était fait. Maintenant, j'étais en apnée.

Je suis rentrée.

Je n'avais plus qu'à me barricader.

Alors j'ai pensé à cette chanson de Viktor Lazlo, "Canoë rose".

 

J'ai allumé une cigarette en même temps que l'ordinateur.

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Intimité
commenter cet article

commentaires

Dominique Hasselmann 26/04/2011 21:43


Non, straight !


brigitte giraud 27/04/2011 03:17



If, if you want... Comme tu y vas !!! Allez, le même !



Dominique Hasselmann 26/04/2011 18:32


J'avais complètement oublié cette chanson et pourtant elle a marqué beaucoup de personnes ! Merci de l'avoir fait remonter à la surface du temps.


brigitte giraud 26/04/2011 19:54



La surface de l'eau... De l'eau dans un peu de whisky, why not ?



C comme Corinne 26/04/2011 07:40


Tiens, bouddhiste... y a plus qu'à... La cloche était à Paris et ça frappait dingue à la tête...


brigitte giraud 26/04/2011 12:39



Notre Dame s'en donnait à coeur joie, elle a bien raison, la bougresse !



giulio 25/04/2011 15:07


à force de monter ta culotte, l'escalier, ta jument, sur Paris et, une fois là, sur la butte de Montmartre, donc après un polyzeugme, j'espère que tu te rends compte que tu as oublié l'enfant et
l'oeuf que tu voulais lui offrir. Tes yeux remplis d'eau comme il pleut dans Bordeaux, quelle est cette langueur dans Brigitte Giraud ?
Couin, couin, je n'aime pas les dimanches non plus!


brigitte giraud 25/04/2011 16:01



Non, je n'ai pas oublié, ce dimanche a laissé faire la pluie et ce petit est un enchantement. Ce dimanche en a été tout poétisé !



DEB 24/04/2011 21:00


L'étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles,
L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins
Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.


brigitte giraud 24/04/2011 21:38



 La mer a perlé rousse... Une chance que ce soit pâques ! J'ai des clopes... Et un ordinateur !!!



Sienne 24/04/2011 20:53


Justement, Brigitte, parfois c'est ce qu'il faut !

Des caillots de sanglots comme ce coton à mâcher que tu évoquais ... En apnée ... Et puis, l'orage des larmes qui nettoient tout te laissant brillante et fraiche comme l'herbe après la rosée du
matin.
Sweet dreams.


brigitte giraud 24/04/2011 20:57



Je suis tes conseils et la bonne voie !  Tiens ! j'ai fait un "zeugme" ! genre, je monte les escaliers et ma culotte ou dans l'autre sens comme tu voudras, drôle non ? Merci Claire
!



Sienne 24/04/2011 20:09


Et pleurer des rivières ....!

L'averse est sur le toit, si gris, mais pas si calme .....

Amitié à toi Brigitte.
Patricia


brigitte giraud 24/04/2011 20:19



Amitiés à toi aussi, patricia, c'est beau non, cette chanson, ça file pas la pêche, mais c'eset beau !



Zineb 24/04/2011 20:01


heureusement il y a le téléphone, et il est pas en chocolat


brigitte giraud 24/04/2011 20:22



AH Tu me fais rire, bella....



Zineb 24/04/2011 20:00


Dimanche pascal de folie, hein. Ya plus qu'à ressusciter, après... ou devenir bouddhiste


brigitte giraud 24/04/2011 20:23



Arrrrête ! on va pluerer des rivières... Mais on a le canoê, on foutra tout par-dessus bord et on se tire...



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche