Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 11:40

Le monde est incroyable. On s'y perd. On a quelques bouées. On se noie quand même dans l'absurde humain du monde qui le devient de moins en moins.

Tous les systèmes sont atteints.

La République souffre, les partis se confusionnent, poreux au point de se diluer à la glue des misères, les religions se combattent, les hommes s'excluent les uns les autres. Jamais le bien commun n'aura été autant évoqué que durant ces derniers mois. Jamais vivre en sérénité n'aura été autant compliqué.

Les consciences sont agitées, le bien commun est un self-service.

C'est désormais "à la dernière minute" qu'il faut réagir ! Pour la bonne place et le bon prix. La furieuse fureur de vivre de James Dean est une ancienne morte ?    "A la dernière minute", on gagnera son petit profit, on gagnera... Au secours !   Un truc minable s'installe dans la tête...

A la dernière minute, faut pas rater l'occase !!!...

Mais... la dernière minute, de quoi ?

C'est quand ? Elle commence quand ? Il fait noir. La dernière minute me fout la frousse.

C'est laquelle de quelle heure ?

Je veux pas gagner. Je veux rien de tout ça.

"Rien, juste être merveilleuse !", je ne sais plus qui a dit ça.

bellan-021.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bellan-013.JPG

      On dansera la vie sur une corde

      ses noeuds, des broussailles,

      on croisera les doigts, ruelles et

      stationnements interdits 

      dans une rêverie en roue libre

      où accoster longtemps.

 

 

 

bellan-012.JPG

Monotypes | Claude Bellan

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Max-Louis 05/08/2013 19:25

Bon jour,

Il restera toujours la dernière minute pour le dernier souffle et là ... il n'y a rien à gagner. (même si certains diront les yeux au ciel : le paradis m'attend. Pourtant le dernier amen n'est pas
toujours celui qu'on croit, les mains jointe sur la propre de sa vie).
En tout cas un écrit d'une eau forte jusqu'au dernier ... mot :)

Merci à toi.

Max-Louis

brigitte giraud 06/08/2013 08:47



Une dernière minute, c'est court... pour vivre ce qu'il y a à vivre, l'intense qu'il y a à vivre. Belle journée à toi.


Amitiés.



Christine 04/08/2013 21:35

restent quelques "choses" heureusement hors de prix et quelques uns qui se foutent pas mal du temps bien ou mal pris

brigitte giraud 05/08/2013 19:25



Les choses importantes sont gratuites, et il ne tient quà soi, à sa liberté et à son coeur de les saisir. Le reste, on s'en tape ! je t'embrasse, belle.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche