Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 20:00

 Il pleut depuis des jours.

La fenêtre a des rebonds de lumière dans ses néons de verre.

Les fauteuils ont aligné leurs bras sur le silence. La salle d'attente attend. On croirait que tout s'est arrêté.

Cependant,... j'entends dehors les talons d'une femme enfouis dans les phares d'une moto. Disparaissent dans un trou du soir, plus loin, nulle part. Où donc ?

On pourrait inventer : la porte qu'elle poussera et la chambre, un couloir, un chat sur un coussin blanc, une lampe allumée, des fleurs dans un vase, un visage gracieux, un sourire, pour elle, des baisers doux, des baisers fous, courant, courant...

J'aime tant être charitable avec les rêves !

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

marie-claude 21/12/2012 15:25

La salle d'attente du rêve ...personne sur les fauteuils ... rien que le rêve qui vient ...

brigitte giraud 22/12/2012 02:58



Le rêve avance au rythme des pas de la femme dans la rue ou comme vient le soir, tout doucement.



Christine 21/12/2012 12:15

Les attentes les plus discrètes sont souvent les plus ferventes, elles se font rarement remarquer.
Est-ce osé d'en rêver ?

brigitte giraud 22/12/2012 02:57



Oh non alors ! Rêvons ! Rêve Christine ! Pour que ton rêve alors bascule dans le réel... Je t'embrasse



Mokhtar El Amraoui 21/12/2012 02:06

Il ne peuvent trouver mieux que toi pour les protéger et laisser s'épanouir, les rêves.
Pour quand, un long, chère Brigitte? Tu as un sacré talent de scénariste tout en poésie!

brigitte giraud 22/12/2012 02:55



Un long poème ? Un long rêve ? Un long petit film ?


Pour bientôt, allons !


Merci Mokhtar, amitiés



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche