Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 02:25

 
Le texte de Jacques Abeille, "Séraphine, la kimboiseuse",  est un récit érotique.

La chair succombe.

Résiste et succombe.

Jeu amoureux des amants.

Douleur du feu qui embrasse les corps.

L'homme, le maître avisé de Séraphine, se refuse à l'abandon au plaisir. Il tombe  malade. Et sans doute lui a-t-il fallu l'excuse de sa défaillance, pour que son corps lâche enfin ses défenses. 

Séraphine a des hardiesses que sa beauté autorise. Peu à peu, de dévoilements en oeillades complices et attendues, le maître lèvera le regard vers elle. Ne sera pas le maître du jeu érotique et tout à la fois retrouvera sa puissance charnelle.

Séraphine est certes une enjôleuse, une ensorceleuse... une sorcière alors qui prépare des décoctions aphrodisiaques, et dit « tiens, bois », d'où ce nom créole de kimboiseuse ?

Les caresses de la femme, l'esclave, libérent le maître et le subjuguent de peurs et de délices.

On ne ligote pas la beauté, on ne l'enferme pas, on ne la possède pas. On ne l'approche qu'avec le corps éperdu et offert, cherchant encore, mille fois, dit le maître devenu homme, "les pièges de l'esclavage".

 

 

Texte libertin, et revendicateur. Il fait explicitement référence à un des aspects les plus modernes de la pensée des Lumières : l’abolition de l’esclavage.

Mais c’est sans aucun doute le rapport au corps amoureux et au désir qui reste au centre de cette écriture.


Acteur, metteur en scène | François Mauget
Musicien claveciniste | Pierre Henri Jondot

 

   

   

 

 

commentaires

Marie-Claude 03/04/2013 08:48

de tous les temps de tels textes ont enflammé les sens ...
amitié .

brigitte giraud 14/04/2013 18:44



et encore ! c'est le coeur et le corps qui tutoient les étoiles !



Christine 03/04/2013 06:47

profondeur du regard et du geste,
un, deux , trois temps,
pas besoin de filtre, toutes kimboiseuses...

http://youtu.be/YvpFNDhVMWo

brigitte giraud 14/04/2013 18:44



oui, qd c'est passion, c'est là, et à celà, il n'est rien à faire !



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche