Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 12:08


"Je sais si peu,
ruiné comme un berger
que trois chiens blancs surveillent
quand la nuit se laisse
agrandir les yeux."

 

 "Toujours le vent visite les bannières" | Vandenschrick | Cheyne 

 

 

commentaires

Marie-Claude 08/02/2014 06:38

mais que dit la chanson du vent ? pour chacun la musique diffère, et les mots sont des paroles qui se posent aux pavillons de ceux qui savent les capter ...
amitié .

brigitte giraud 14/02/2014 12:36



Les mots sont voyageurs, on les accueille, on en prend ce dont on a besoin. Ils nous parlent un jour plus forts qu'à un autre moment. C'est bien ainsi, parce qu'on découvre toujours un texte.
D'où la nécessité de la relecture parfois.


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche