Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:50

 Faire des repérages. Pour pallier à ce qui cloche.

Vérifier la donne et,  le cas échéant, changer les données.

Eclairages, son et cadrage.

Dans son oeil, sa mire. Son point de vue en accord avec le plateau.

Le théâtre et son double.

La vie et ce qu'on voudrait jouer sur sa scène. Ce qu'on pourrait...

Ce qui est possible de voir par-dessous sa capuche. Les gestes et la couleur des gestes.

Une peinture ce serait bien. Mobile. Les mains entre les cuisses, rester là, à  faire du ménage dans sa tête. Essayer de comprendre les hommes, en sentir la flamme au risque de l'éteindre, si elle était trop faible. Mais non ! son vacillement est sa raison d'âtre, à cause du vent, d'un souffle, d'une respiration.

On respire. le chat respire. Le miroir a sa buée vivante.

J'arpente, des mètres, des kilomètres,  road movies au cinéma,

on est au cinéma grand écran, 3d,

road movies,

et seul l'esprit sait le lointain que la route abandonne dans les travées du spectacle.

"Tourne avec moi",

et que ça hurle,

et que ça fasse silence !

 

 

 

 


 

 

Published by brigitte giraud - dans Vidéos
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 30/09/2012 08:58

Ton film est très réussi. Ce qui est dans l'oeil, ce qui est derrière l'oeil, dans ta tête c'est encore mieux. Et là on le sent, on l'entend, on le voit.

brigitte giraud 30/09/2012 19:34



Merci ma couine ! Tu tournes tujours avec moi !



Dominique Hasselmann 18/09/2012 09:53

Quand le movie rôde... le travelling s'envole, les images se superposent (ou se posent super), et ça défile...

brigitte giraud 18/09/2012 14:52



On s'embarque quand ça embarque, voilà ce que ça dit !


belle journée à toi



tempesdutemps.over-blog.com 16/09/2012 19:29

Elle a des yeux partout et en plus, ils sont GRANDS... Ils captent, chopent, happent, piquent, lorgnent sans loucher, furètent, se posent, se risquent et fondent... Oui, tout ça sans bruit, sans en
avoir l'air, que des paroles intérieures. Et hop ! C'est dans la boîte.

brigitte giraud 16/09/2012 20:29



Merci ma Claire ! Quel beau compliment tu me fais-là !


Quand retravaillerons-nous ensemble ? C'est un tel bonheur...



cafardages 15/09/2012 15:30

tourne, tourne et tourne encore !

brigitte giraud 15/09/2012 15:31



Je me suis amusée, grisée, oui, oui, et surtout la définition de la vidéo est nettement meilleure.... Belle journée les cafards !



marie-claude 15/09/2012 12:31

Le vacillement de la flamme est bien sa raison d'âtre ! Comme c'est joli ... tant qu'il y aura un souffle, un iota d'oxygène elle tiendra bon et nous fera tourner ...
amitié .

brigitte giraud 15/09/2012 13:17



Âtre à la place d'être , je me suis trompée, mais la lapsus n'est pas malencontreux. Parler de "flamme" m'enflamme, que veux-tu ! Elle tient bon, il le faut !


amitiés à toi



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche