Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 01:21

Tourner, retourner

"j'en suis toute retournée..."

ce qui est dit tourne le ventre à mots, là...

A penser, repenser au tournis que ça fait, dans l'oreille, 

 

une sidération du trou noir autant que le tapis est noir, 

une vitrification dans les règles de la disharmonie, pim4055980216_0931245376.jpgent rouge sur la langue,

pas d'importance, le tableau sera abstrait, la musique sérielle,

l'erreur toujours trouvée dans la partition ajourée de gestes et de silences...

Tourner, retourner

à vide des moulins,

des éoliennes en plein champ dans les maïs.

On ne dirait jamais que ça fait du tapage,

que les mots qui y bruissent 

sont ravage.

 

C'est si jolies, les éoliennes !

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 08/07/2011 07:58


rhoo de grands bras ! mais pourquoi pas de longues jambes, des échasses- bottes de sept lieues- qui nous tendent vers le ciel afin que nos longs bras en moulinets agités chassent les nuages...


brigitte giraud 08/07/2011 22:19



Ben oui, pourquoi pas... pour atteindre l'inaccessible étoile... C'est bien ce qui nous traverse, là où on s'attarde, on voudrait bien... aux dessus de tous les volcans, volcan soi-même...



C comme Corinne 08/07/2011 00:40


de grands bas qui tournent dans le vide, qui brasse l'espace afin d'y trouver un peu de vie.
Je me sens éolienne...


brigitte giraud 08/07/2011 03:10



De  grands bas ? A cette saison ? Mais tu vas étouffer ma belle !


"Des jambes nues qui brassent l'espace afin d'y trouver un peu de vie", c'est mieux ! et alors là, alors là, on se sent à coup sûr éolienne, ...et même parachute... et on s'envole ! C'est
d'ailleurs là que se déploie l'art de la funambule...


Quant aux grands bras, ils entournent du vide. Je voudrais vraiment me sentir éolienne plein chant !



Dominique Boudou 04/07/2011 12:33


Beau texte et belle photo. Les éoliennes sont de grands tournesols qui moulinent.


brigitte giraud 04/07/2011 12:45



De grands oiseaux blancs qu'on regarde de loin à travers la vitre d'un train.


J'ai trouvé cette photo belle, belle !



marie-claude 04/07/2011 09:31


Je les veux bien partout les éoliennes sauf :
- au bout de mon jardin,
- dans la mer qu'il me plaît de regarder jusqu'à l'horizon,
ailleurs elles peuvent tourner ...
Vrai pourtant qu'elles sont plus jolies que les centrales énergétiques ...
amitié .


brigitte giraud 04/07/2011 12:44



Il paraît que c'est bruyant... Etrange, ça ! Elles sont des kaléîdoscopes de la mémoire pour moi.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche