Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 12:57
                                          

  hervé bégou rimbaud

 

 

Tu regardes le ciel, et le ciel est ailleurs.

Une forme humaine dans un nuage de fumée, "mon coeur est plein de caporal".

Tu pousses la cale du bateau, revenu de nulle part, au plus simple des mots, au plus secret de toi, à la poupe.

Un oiseau passe. Tu ramasses le vent déplacé par son aile. 

Tu le mets dans ton sac, un fol que tu remplis.

"Une folie, tu dis, pour pas faire la tête vide".

 

 

 

Photo | Hervé Bégou, Rimbaud dans Paris
L’Homme aux semelles devant, sculpture inaugurée en 1984, Place du Père-Teilhard-de-Chardin, à droite du boulevard Henri-IV, du sculpteur Jean-Robert Ipoustéguy (1920-2006).

 

commentaires

Marie-Claude 21/06/2013 18:30

ramassons donc le vent déplacé par l'aile de l'oiseau, amassons le en nos sacs remplis de vide, et nos têtes gazouilleront en folie ...
amitié .

brigitte giraud 21/06/2013 23:18



faire des provisions en quelque sorte.


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche