Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 19:26

40 ans du CAPC 

donc 40 tonnes...

40 tonnes de pneus, qui arrivent par bennes entières pour occuper dignement l'espace de la Nef et la transformer en un gigantesque espace de déséquilibres, d'escalades hasardeuses. 

Allan Kapprow définissait son oeuvre en 1961 comme "quelque chose à mi- chemin entre une vaste décharge et un terrain de jeu", une Amérique en délire... 

Je suis allée voir sa page sur wikipédia :

"Allan Kaprow commence comme peintre lyrique abstrait. Ancien élève de  Hans Hofman , il suit les séminaires de John Cage qui  familiarise ses élèves avec la pensée de Duchamp, le bouddhisme zen,  Artaud et Satie. Kaprow devient la tête de file de ceux qui rejettent toutes les idées reçues concernant l'art, au point d'effacer toutes les frontières entre art et non-art."

 

Je me suis avancée vers le gardien de musée qui a bien voulu me répondre. Ce que c'est qu'un gardien de musée quand même !

Merci à lui.

 

 

 

 

En paralèlle, démarrage de l'expo "La sentinelle", un parcours patchwork constitué d'oeuvres d'artistes tirées du fond ou liées à l'histoire du musée (Benoit Maire, Jean Pierre Raynaud, Boltansky, Godard... )

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 13:51

 

 

 

 

Juste pour... 
le temps qui file, drôle de zig !
Et retrouver, juste pour...
Ou trouver encore, juste pour...
Illuminer.
"Je savoure", tu as dit
- Le rouge, j'ai pensé, juste pour...
bouquet de fleurs, soliflore, une seule, juste une, de sang,
pour pas besoin de plus dans un vase,
et même une vase,
une vague
parce que ça dure
juste pour...
pour pas de sens qu'on y mettrait, on s'en fout,
consciencieusement,
toujours là cette chose
pour y voir quelque chose
de la chose
pour...



Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 19:26

12 février 2013.

Bacalan.

Le quartier est en mutations.

Les travaux fabriquent un paysage. A suivre.

J'ai filmé.

Pour se souvenir demain. Parce qu'on oubliera.

 

 

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 22:00

 

P1020679.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Photo Claire Massart 

 

Coin bleu cochère clic clac

listen to me j'parle pas anglais sauf la night

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 18:50

On n'en sait jamais rien

ce qui sera/sera pas

espère pas impair

et passe il pleut

depuis trois jours trois nuits

on s'en fout

surtout la nuit

d'ailleurs

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 02:05

J'allais prendre le tram, je remontais la rue Sainte-Catherine, la plus longue que je connaisse, tout en travers de la ville.

Une musique soudain.

Guitares.

Virtuosité.

J'ai sorti mon caméscope.

L'un d'eux m'a regardée,

et il a souri.

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 23:22

 

On se voitBordeaux,3 janvier 2012 001

et ça temble dedans

dans la nuit

Fou, c'est fou, tu diras ça fou c'est fou !

des mots sur un clavier

un mouvement des lèvres et de la tête

musique ! des mots et de la tête

des mots

ajustés à rien

rien à quoi se tenir

un visage,

c'est tout.

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 21:20

Gris, oui. Et froid. Qui passe partout.

Depuis deux jours, le vent s'est couché comme un chien docile sur un tapis.

Reste que les parois de verre élevées entre les êtres ne se lézardent pas toujours. Ca réconcilie quand ça fait comme des murs de briques. La malédiction de la solitude, constitutive de l'existence humaine, s'en trouve adoucie.

Encore faut-il prendre et donner... On n'a pas été habitué à ça ? Foutaise !

Souvent, on entend ça : "Pour aimer les autres, il faut s'aimer soi." Je trouve que c'est faux. Je préfère, moi, inverser la proposition : Pour s'aimer soi, il faut d'abord aimer, et être aimé."

Je ne sais pas trop pourquoi je dis ça.

Sans doute à cause des parcours des uns et des autres. Le constat mille fois fait que le chemin se défriche mieux dans l'amour, que l'on grandit mieux dans l'amour.

A cause du livre que je lis, et des chaos qui laissent toujours des traces auxquelles se rendre.

A cause des croisements qui font que la solidarité existe avec des passeurs de 602735 448115765244130 818824360 n-copie-1rives, et un spectacle a lieu, avec des rampes lumineuses sur le devant de la scène. Pour lever la tête vers le plateau, vers un écran, (disait Godard) et non pas la baisser.

A cause de nos lectures prévues bientôt avec Vincent Motard-Avargues, à la librairie de Gradignan. Des choses se font doucement !

A cause des rencontres qui font du chaud et qui étonnent.

A cause aussi de quelques commentaires que je découvre et que j'efface ici, (une première pour moi d'effacer) d'une personne  violente, agressive, et de droite très extrême. Allez comprendre !

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 21:53

D638D5277DB8BA2C893AD4E4F0.jpg

 

Florence Cassez est libérée !

Elle purgeait une peine de soixante ans au Mexique pour enlèvement et séquestration. 

La police avait reconnue la mise en scène de l'arrestation. 

C'est une victoire des Droits de L'homme.

 

Le monde est douloureux, le monde est beau,

et parfois c'est presque la même chose.

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 20:31

Pas n'importe où.

Et c'est le soir. Rue Lecocq en hiver.

Des voitures dans la rue

des pas passants toc toc toc !  émouvants dans un phare d'ombre

persiennes à l'italienne

la tête sur un bras du fauteuil

transportable

 

 

 

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche