Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • M.D. "Je te rencontre. Qui es-tu ?"

    12 novembre 2009 ( #Intimité )

    Je trouve cette vidéo assez belle : des images, des phrases de Duras sur la musique d'Erik Satie. Des calques posés là, sur des événements, des émotions et des brûlures. Une maison en saccage, pas loin d'ici... Des naufrages... Des livres... Des amours......

  • Parfois, on revient en arrière, "Ce que le jour doit à la nuit"

    07 décembre 2009 ( #Littérature - poésie et philosophie )

    Le livre de Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit, se passe dans une Algérie coloniale qui vit ses derniers feux. La confrontation du père et du fils est magnifique de tendres violences, de déchirures et d'émotions contenues. Un humanisme à l'épreuve...

  • Garance et Antonin, des beautés, des douceurs, des anges !

    28 février 2010 ( #Mémoire vive )

    Garance et Antonin Je devais aller rencontrer pour la première fois ces anges, mais c'est remis. Ne pas leur apporter de microbes, mais rien que des douceurs dans les mains. Je les vois quand même, mais en photo, sur mon écran, et là.... ...Ils sont magnifiques,...

  • Je me souviens de cette chanson de Mû...

    05 mai 2010 ( #Mémoire vive )

    Il y a longtemps, c'est-à-dire quelques mois, Mû avait eu la générosité de m'autoriser à mettre sa chanson sur mon blog. C'était un moment où mon blog était très jeune, où je découvrais la blogosphère, où j'allais ici et là. "Blogamu" m'avait plu. Des...

  • Avancer le programme sans rien demander

    06 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    Je sais, je sais... Il est tard souvent ! On est demain et j'ai oublié l'heure. Noctambule, moi ? Peut-être. D'ailleurs, j'aime bien ce mot. "Se coucher tard nuit", disait Desproges qui ne verra plus jamais clair, lui. Voir le soleil poindre en matinée,...

  • Défi n° 33, "Vacances sous l'arc-en-ciel"

    12 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    Pour les "Croqueurs de mots", il convient de relever ce défi d'écriture. 1 Pour faire le lien avec la plage, déjà évoquée dans les précédents défis, je vous propose de nous raconter "des vacances". 2 Récit sous forme de votre choix. Seul impératif : utiliser...

  • Lost in translation

    07 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    Décalages horaires, culturels, identitaires, linguistiques. Puis... décalage entre le rêve et la réalité, entre ce qui est dit et ce qui doit être tu, entre ce qu'on exprime et ce qui est entendu... On est perdu dans le discours, quand ce qui importe...

  • Les ombres suspendues

    11 juillet 2010 ( #Intimité )

    Mon camescope joue avec les ombres. Où suis-je dans l'ombre de moi-même ? Apprivoiser son ombre comme un autre que soi. Autonome et vivant. Seul aussi. De l'ombre de ses d oigts, effleurer l'ombre de sa joue. Est-ce que la joue en sentirait la caresse...

  • Le nom de l'Autre

    13 juillet 2010 ( #Littérature - poésie et philosophie )

    "Ce n'est que beaucoup plus tard et à la lumière de mon analyse que je compris comment ma mère m'aimait. En face d'elle, et hors d'elle, je me sentais toujours accablé de ne pas vivre par moi-même et pour moi-même. J'ai toujours eu le sentiment qu'il...

  • Sous les lampes du fleuve

    15 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    "Un petit bal ", comme ici et là hier soir. Une improvisation du moment. Un impromptu qui se rencontre. Les gens qui tournent, mouvements cassés, sous les sun-lights liquides, la nuit griffée de spots... Vivre de l'art, écrit sur un gobelet en plastique...

  • Ce qui reste

    17 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    Une maison a brûlé. La terre garde ses traces, cette blessure de feu et de cendre. Les restes d'un livre, ici et là. Des mots imprimés sur des pages ont résisté à l'incendie. Là encore, au nom de tous les autres. Pour tous les autres. Faire, avec ces...

  • Dimanche

    18 juillet 2010 ( #Littérature - poésie et philosophie )

    "Qui peut dire qu'il ne boîtera pas dans peu de temps, que ses hanches ne se déboîteront pas demain, que ses mains ne se tordront pas dimanche." Je ne sais plus qui a écrit cette phrase. Dans quel livre. Mais je la malaxe souvent. Depuis longtemps. Pour...

  • Vidéo, est-ce que je me souviens ?

    19 juillet 2010 ( #Mémoire vive )

    Vidéo ! Des visions. Des visages. Des figures aussi, pour faire écho au disque de Cantat. L'inconnu alors. Des images à écrire, qu'on ne sait pas lire par avance. Une ambiance va s'échapper. Un sens peut-être, que je ne cherche pas, forcément. Mais quelques...

  • Défi n° 34, "Vénus..."

    26 juillet 2010 ( #Littérature - poésie et philosophie )

    Défi pour les "Croqueurs de mots". La liponymie : Ecrire un texte en s'interdisant d'employer tel ou tel mot. Par analogie avec la lipogramme, cela peut s'appeler la liponymie, (du grec léipein : laisser, manquer et de onoma : le mot). Choisir un astre,...

  • Entre tiens et miens 1

    21 juillet 2010 ( #Entre tiens et miens )

    Des mots qui ne seraient plus esseulés. Qui ne seraient plus seuls au monde. Je ne sais pas trop ce que cela veut dire. Parfois, je me dis que mes mots le sont forcément et je ne sais pas pourquoi. Je trouve peut-être une beauté à le penser. Me dire qu'ils...

  • A la revoyure

    23 juillet 2010 ( #Intimité )

    Tous ces liens qui agencent leurs croisements. Des êtres revenus d'hier, et c'est aujourd'hui encore. Une fête (d'ailleurs c'est la mienne aujourd'hui !) dans la voix et les yeux, sur le fil du téléphone et les points pixels de mon écran. Un mail où,...

  • Entre tiens et miens 2

    24 juillet 2010 ( #Intimité )

    Tu me dis, (je synthétise ton propos), que les mots ne sont jamais totalement en isolement, en cela qu'ils le seraient toujours. Oui, je suis d'accord avec toi, Zineb. "Un titre sur un livre, c'est la promesse d'un malentendu". Ah, j'ai souri à lire ça,...

  • Dans cette ville

    25 juillet 2010 ( #Intimité )

    Une proximité. Un contre -les-montres, savoir que cinq minutes seulement séparent et pas une de plus. Des rues où nous sommes au hasard de nos ombres, en contrepoint de la rumeur, en chinoiseries sur les murs, noir sur blanc, dessinés de nos fusains sur...

  • Le trouble du papillon, "Funambule" 2

    25 juillet 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Corinne )

    Etre dans l'inconnu à venir est une chose singulière. (J'ai failli mettre un "e" à l'inconnu, mais non, Corinne n'est pas une inconnue, ou bien n'est plus celle éloignée de moi). Chose singulière, oui, parce qu'elle nourrit son propre trouble. Et ce trouble...

  • Atteindre le destinaire, Lacan et Althusser

    27 juillet 2010 ( #Littérature - poésie et philosophie )

    J'ai trouvé cette anecdote assez troublante sur le : "Est-ce qu'une lettre arrive toujours à son destinaire ?" On sait qu'il y a des lettres qui n'ont jamais atteint leur destinaire, on se désole de la traîtrise de la vie et du mauvais hasard, on imagine...

  • Entre tiens et miens 3

    29 juillet 2010 ( #Entre tiens et miens )

    "C'est donc la frustration et non le fait d'être comblés qui nous rend vivants". Je relis cette phrase. Je relis cette phrase. Je relis cette phr... Je relis cett... Je relis... Est-ce que c'est vraiment la frustration, ou bien le processus qui veut recommencer...

  • L'attente en funambule

    30 juillet 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Corinne )

    L'attente de la rencontre est inquiétude. Une joie et une inquiétude. Un enchantement et une inquiétude. On se dit ça et on a raison, puisque trente ans... Hein, trente ans ? C'est un vide qui occupe de la place tout d'un coup. Je voudrais ne retenir...

  • Bien peu de chose

    02 août 2010 ( #Mémoire vive )

    Un principe de prévoyance ? Je lis qu'il convient de le mettre en place. On est bien peu de chose, alors... Pour vivre bien, pour être mieux. Moi, ça me fait peur. Sortis d'un contexte, ces mots-là me font peur. On dirait une publicité pour une assurance...

  • Un saisissement du vent

    03 août 2010 ( #Vidéos )

    "L'homme au panama blanc", entre ciel et terre envoyé par Quani. - Futurs lauréats du Sundance. Andernos. La plage. 2 août 2010, vers les cinq heures de l'après-midi. Une saute de vent soudaine jette le panama blanc de l'homme dans les nues. Un moment...

  • Défi n° 35, "Hors d'oeuvre"

    09 août 2010 ( #Mémoire vive )

    Défi n°35 Vous êtes une oeuvre en cours d'écriture. Racontez vos états d'âme avant que ne soit écrit le mot"Fin". Elle n'en aura jamais assez de s'apesantir sur chacun de mes mots. Une lente rumination. A croire qu'elle ne sait faire que ça. Ruminer....

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche