Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:57

100_1574.jpg

 

A la une,

 

des yeux qui percent,

et gercent,

à force d'être

ouverts.

 

 

 

100_1575.jpg

 

Dans la toile du bois,

toujours des regards,

coulures en coin au rimmel

à rien qui tienne.

 

Un étonnement de vivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à la déroute qui s'attarde

commentaires

C comme Corinne 06/05/2013 18:32

violence de l’œil. La déroute s'attarde ?
Trop souvent notre quotidien.

brigitte giraud 07/05/2013 14:17



Prendre la bonne direction, mais quelle est-elle ?



tempesdutemps.over-blog.com 24/04/2013 19:38

De temps en temps, fermer les yeux pour ne pas qu'ils gercent. Jeter un cil à l'intérieur, le jeter comme une plume et le regarder tomber en tournoyant... Sans fond, le puits intérieur. Et quand on
les rouvre, un cil en moins, ils sont tout neufs, prêts pour de nouveaux regards.

brigitte giraud 25/04/2013 20:09



Une belle légèreté à trouver sans cesse. Une ondulation au-dedans.



Christine 22/04/2013 21:28

Dans ses yeux ni bleus ni verts
je vois les reflets de l'océan
profonds et incertains
Dans sa bouche muette
j'entends les cris des petits oiseaux
qui osent parler de peur

brigitte giraud 25/04/2013 20:06



Un arbre sur un chevalet avec des yeux !



marie-claude 21/04/2013 21:29

L'oeil ouvert sur la vie, oeil qui perce la toile, oeil qui voit l'oeil étonné ...
Amitié

brigitte giraud 25/04/2013 20:05



L'oeil au miroir, la vie qui s'y reflète. On regarde.


Amitiés à toi



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche