Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 18:40

Parait que c'est le carnaval. Je ne sais pas où il a lieu dans la ville. 4515595000_6dea5088cf.jpg

- Y'a plus de place, parce qu'il y a le carnaval !

Ah bon ? En fait, suffit peut-être de décrêter le carnaval pour qu'il ait lieu.

On ferme les yeux et on verrait des clowns, des acrobates, des funambules... et on joue ainsi de la réalité des choses. Elle est travestie à sa guise, la réalité.

Quand ce n'est pas au détriment de l'autre, on s'accommode de ses visions de peu. On ferme les yeux, je vous dis...

Ce sont nos yeux et nos visions qui ne gêneront jamais personne, n'abuseront jamais personne, de blesseront rien.

Juste un rire pour une blague, et un bon mot qu'on se chuchotera derrière ses paupières, du burelesque pour embellir la vie à l'Embellie des jours vrais.

Carnaval ? Je suis allée dans la ville et je n'ai rien vu. Pas âme qui vive sur les boulevards. Besoin d'une photocopie pour demain 8h. Des photocopies  ! Vous allez me dire, y'a pas idée, un dimanche ! Des gens devant un bureau de tabac (qui ne possède pas de photocopieuse) sur les boulevards, près du magasin de fleurs. Passer. Ne pas regarder les fleurs. Passer. Jeter quand même un oeil aux fleurs... Aller voir ailleurs. Un autre bureau de tabac. Puis... S'arrêter dans une pharmacie, et (on n'y réfléchit pas vraiment)... demander à la dame de faire une photocopie... Si c'était possible...

- Oui, oui, vous voulez bien ? bon alors deux oui, autant que je veux ? Non, non, seulement deux, je voudrais bien, oui...

- Vous savez, la vie un dimanche à 5h...

Alors, pour le carnaval et les clowns, il n'y aura qu'à allumer la télévision tout à l'heure !

 

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

Christine 05/03/2012 06:33

travestir notre vie, cinq minutes
faire "comme si..."
comme si j'étais autre,comme si le temps pouvait aller à rebrousse minutes, comme si les masques étaient interchangeables...
comme si toutes les photocopies des pharmaciennes étaient aussi inoffensives que la tienne...

brigitte giraud 05/03/2012 12:25



Oui, oui. Celle-ci n'était pas médicale, mais sert la vie... C'est pour la vie toujours... La pharmacie finalement convenait très bien... et tous les dangers, c'est vrai, en étaient écartés...



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche