Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 19:58

  Château Lemoine, mon poizeau, début décembre 2012 041

 

"- Oui. On nous oubliera. C'est la vie, rien à faire. Ce qui aujourd'hui nous paraît important, grave, lourd de conséquences, eh bien, il viendra un moment où cela sera oublié, où cela n'aura plus d'importance. Et c'est curieux, nous ne pouvons savoir aujourd'hui ce qui sera un jour considéré comme grand et important, ou médiocre et ridicule. Il se peut que cette vie d'aujourd'hui dont nous prenons notre parti, soit un jour considérée comme étrange, inconfortable, sans intelligence, insuffisamment pure et, qui sait, même, coupable."

Anton Tchekhov

 

 

commentaires

Christine 17/07/2013 07:41

La mémoire de la plupart des hommes est un cimetière abandonné, où gisent sans honneurs des morts qu'ils ont cessé de chérir. Toute douleur prolongée insulte à leur oubli.
Marguerite Yourcenar - Mémoires d'Hadrien : enfin retrouvée hier dans un dernier carton de livres "oublié", lui aussi, dans un recoin du garage...

brigitte giraud 17/07/2013 13:36



L'oubli, paradoxalement, est comme une deuxième chance, nécessaire à l'essentiel. Enfin quelque chose comme ça.



Dominique Boudou 16/07/2013 21:48

Voilà un bel exercice de lucidité.

brigitte giraud 17/07/2013 13:33



Toutes les grossièretés... Parfois on ne voit plus qu'elles dans le discours des infos, parfois on en a assez, on voudrait que ça s'arrête. Ca ne s'arrête pas.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche