Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 14:33

27-juillet-2013-030-005.JPG

 

 

                 L'ombre déborde les jours comme du lait sur le feu.

                                   Y ajouter des grains de riz.

                  Laisser refroidir. Mettre un pull avant d'être avalée.

Published by brigitte giraud - dans Mémoire vive
commenter cet article

commentaires

marie-claude 13/09/2013 16:26

l'ombre des jours obscurcit parfois la clarté qui devrait, alors tu as raison de te couvrir ...
amitié .

brigitte giraud 15/09/2013 15:00



Remarque, un coin d'ombre, je ne suis pas contre.... Pour y prendre une lumière, comme une grande douceur.


Amitiés



Christine 12/09/2013 19:25

Y a des jours dans le pull
des points de riz qui ne font pas fatalement ouverture,
Y a des ouvertures dans le pull
des "point de jour" qui feront boutonnière à l'oeil.

brigitte giraud 15/09/2013 14:57



Faut bien s'y connaître en couture. L'aiguille, le fil. Enfiler le fil dans l'aiguille... tout un truc quand on a pas ses lunettes. Ensuite ça le fait !



Dominique Boudou 12/09/2013 15:37

Moi qui sais, je vois bien les tiroirs. Les ombres, de quelque profondeur qu'elles viennent, sont toujours une menace.

brigitte giraud 15/09/2013 14:56



Les tenir à distance, et tenir la sienne. Pas plus compliqué que ça... enfin...Oui.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche