Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 00:36

 

BG 020 700

  Dormir jusqu'au 3 janvier ? Non, ce n'est pas raisonnable ! Regarder du côté de la fenêtre et sentir des vies, des bougies à durer des lustres, des mots aimants sur des bouches. Des fenêtres qui ne sont pas seulement des fenêtres, plutôt des ouvertures. Et ce soir, j'ai la sensation qu'un apaisement a eu lieu et que les lampes ont été, là, décalées de leur lumière acide. On baisse l'intensité de la lourdeur des jours venus, et l'avenir commence. Sans douleur. Pour personne. Enfin que cela cesse ! je me suis rendue, un jour, à Avignon, rue des sept douleurs.  J'en ai retenu le nom, vous voyez. Et si la huitième n'existait pas ? Pour tous les miens, je ne veux pas la savoir être.

Regarder du côté de la fenêtre, vers la lumière horizontale qui ouvre le matin.

Et penser à des images heureuses, je voudrais.

 

Published by brigitte giraud - dans Intimité
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 29/12/2010 23:17


Je préfère les sept nains aux sept douleurs de Marie. Refusez de porter une croix tout le long de notre chemin...
Je refuse, refuse ouvre la fenêtre au petit matin, empli tes poumons, je te respire, souffle-moi la lumière !
La vie n'est pas un chemin de croix, il est NOTRE chemin, ma douce, le notre


brigitte giraud 29/12/2010 23:42



Oh oui, que tu as raison, et pas de gêne, pas d'encombrement, rien que de l'évidence.



christiane c 28/12/2010 13:01


Un regard vers la fenêtre ouverte vers la lueur du jour, vers les bruits de la vie et l'espoir de jours meilleurs. Sentir l'air effleurer le corps fragile. Vivre ces moments avec intensité quand on
le peut. Le calme, éloignons les tourments. Ouvrons grand nos yeux.
Bises ma Douce


brigitte giraud 28/12/2010 14:06



Tu as raison.


Amitiés



La nonyme. 28/12/2010 08:10


7 douleurs? Serai-je le seul à connaître les 8 démons qui me torturent? Bien sûr. Qui viendrait se perdre dans mon intimité même (é)toilée?
Des mots. Un apaisement.
Un espoir.
A bientôt ici ou ailleurs.


brigitte giraud 28/12/2010 12:00



Je vous espère en apaisement et réconciliation avec vous-même.


Amitiés



tempesdutemps.over-blog.com 25/12/2010 11:16


Par la fenêtre, une parcelle de l'aperçu d'apaisement a dû me parvenir : j'ai ressenti la même doucuer, sans doute éphémère mais si bonne à prendre. Alors voilà : 7 x 52 jours de douceur pour toi,
ma The Birgit !


brigitte giraud 27/12/2010 04:04



Pour toi aussi, et un voyage bientôt à la clé. Magnifique !



giulio 24/12/2010 19:22


7 douleurs, 7 jours entre Noël et Nouvel-an, 7 nains de B.N., 7 dormants d'Éphèse, 7 péchés capitaux, 7 jours de la semaine, 7 têtes de l'Hydre de Lerne, 7 € pour 2 exemplaires (et 1 € de parking)
d'«Indignez-vous !», le best-seller de Stéphane Hessel !
Bonnes fêtes, Brigitte!


brigitte giraud 27/12/2010 04:03



L'ai lu. C'est étonnant et d'utilité publique. Il a la légitimité de la parole cet homme, alors c'est pas rien !


Belles émotions à toi, Giulio ami.



marie-claude 24/12/2010 16:59


que tes voeux soient exhaussés !
bonne fête .


brigitte giraud 27/12/2010 04:01



belles fêtes à toi ! belles émotions en somme !



DEB 24/12/2010 13:41


Déjà, sept douleurs, c'est pas mal, non ? Que la huitième reste inconnue, je ne pense pas qu'on ait besoin d'elle. Aux sept piliers de la sagesse, en revanche, oui, on pourrait en ajouter
d'autres... La lumière horizontale du matin les laisse entrevoir parfois. Un jour, tu verras, ils vont réparer le pont d'Avignon. Pour y danser de nouveau ?


brigitte giraud 27/12/2010 04:01



peut-être. Danser dans les rues...



staes marie jo 24/12/2010 09:35


comme ce que tu dis est apaisant , j'aurais aimé l'écrire; Si la douleur pouvait au moins ne pas abimer le corps;


brigitte giraud 24/12/2010 12:11



 On écope, mais comme pour un bateau, cela le maintient à la surface. Où une respiration est possible. Belle journée à toi, marie, qui sais aller vers l'Autre.



Présentation

  • : Le blog de Brigitte Giraud
  • Le blog de Brigitte Giraud
  • : Donner mon regard sur le monde, ce qui me réjouit en cela que c'est la seule chose possible de faire.
  • Contact

Recherche